Agression sexuelle à Saint-Guillaume: El Houssine prend le chemin des cellules

Agression sexuelle à Saint-Guillaume: El Houssine prend le chemin des cellules
© Photo Éric Beaupré.

DRUMMONDVILLE

El Houssine EN NAMLI, accusé d’agression sexuelle sur une résidente de Saint-Guillaume a reçu une sentence de deux ans moins un jour et d’une probation de trois ans, sentence imposée par l’Honorable juge Claire Desgens.

«EN NAMLI prévoit déjà aller en appel du verdict de culpabilité» a laissé savoir son avocat Me Mike Jr Boudreau

Agressée suite à des échanges sur un site de rencontre en ligne

L’agression est survenue à la suite d’échanges sur le site de rencontres en ligne Badoo et Messenger et après avoir refusé à 13 reprises des rencontres à son domicile, la victime avait fini par consentir selon sa version a une rencontre amicale.

Cette rencontre a tourné au cauchemar alors que la victime a été victime d’une sordide agression.

En novembre 2016, lors du procès, la victime avait courageusement donné sa version de cette sordide agression.

La dame craintive lui avait offert une soupe et un mince repas, espérant par la suite pouvoir remercier son invité et le voir quitter rapidement une fois celui-ci rassasié.

«Le temps de retourner l’assiette au lavabo, il m’a prise par derrière pour m’attirer vers la chambre à coucher, après m’avoir empoigné la poitrine violemment. Il m’a ensuite tiré violemment jusqu’à ma chambre à reculons. « Ne me viole pas, ne me viole pas s.v.p., je me remets d’un cancer féminin», l’avait supplié sa victime, dans un témoignage déchirant.

La sentence 

L’Honorable Juge Claire Desgens a imposé une sentence de deux ans moins un jour assorti d’une probation de trois ans s’appuyant, sur la suggestion commune du procureur et de l’avocat de la défense au dossier.

Appel du verdict déjà annoncé par la défense

Me Mike Jr Boudreau avocat de la défense, interrogé à la sortie du tribunal, a confirmé au Vingt55 que son client lui avait donné le mandat d’aller en appel du verdict de culpabilité.

«Mon client continue de clamer son innocence et porte sa cause en appel. Une requête pour remise en liberté en attende des procédures d’appel et ainsi qu’une requête pour sursoir aussi à la probation ordonnée sera déposé» précise l’avocat de la défense.

«Ainsi le mémoire sera déposé le 30 novembre», selon Me Boudreau Jr. Le juge de première instance a commis des erreurs tant en droit qu’en faits, des explications qui seront plaidées en cours d’appel début 2019», a statué l’avocat.

 

FAITES CONNAÎTRE VOTRE ORGANISATION


Avec près de 190 000 vues par mois, le MÉDIA WEB  Vingt55 est un incontournable pour faire connaître votre organisation ou dévoiler vos événements à venir. Contactez-nous pour plus d’informations et connaître nos forfaits avantageux pour votre campagne de publicité.


Contactez immédiatement le

819 870-2930 poste 1

ou écrire à

ebeaupre@vingt55.com


Vous avez une nouvelle d’intérêt à partager ?


Si vous connaissez des hommes ou des femmes, des gens d’affaires de votre communauté, de votre quartier, qui méritent que l’on parle d’eux, faites-le nous savoir en nous faisant parvenir un texte avec les coordonnées des personnes concernées à nouvelles@vingt55.com  ou appelez la salle de nouvelles au 819 870-2930 poste 2 entre 9 h et 16 h.


Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment