Drummondville et ses policiers rendent hommage à Lyes Cherifi, agent décédé dans un accident routier

Drummondville et ses policiers rendent hommage à Lyes Cherifi, agent décédé dans un accident routier
L'agent Félix Masse et l'agent Lyes Cherifi© Photo courtoisie

Le décès accidentel d’un jeune policier, Lyes Cherifi 26 ans, décédé dans un accident de la route, sème la consternation dans la grande communauté policière du Québec, tout comme dans la communauté municipale et le service de police de la MRC de Drummond.

 

Vers 19 h 15, en se rendant à un « party de Noël de travail », dans le village cri d’Oujé-Bougoumou dans le Nord-du-Québec, est survenu l’accident le lundi 18 décembre en soirée, sur la route 113.

« Les conditions hivernales étaient difficiles dans ce secteur et expliquent ce malheureux accident » confirme le Sergent Stéphane Tremblay de la Sûreté du Québec.

Consternation à Drummondville

Plusieurs policiers connaissaient bien le policier qui avait étudié au Collège Ellis de Drummondville

Félix Masse, policier au service de police de la Sûreté du Québec de la MRC de Drummond, l’a bien connu et n’a que de bons mots pour son ami, l’agent Lyes Cherifi.

« J’ai eu le privilège de le côtoyer, tout comme bon nombre de policiers, alors qu’il était aux études ici à Drummondville. C’est un ami.  Lyes a gradué du Collège Ellis en 2016. » nous explique-t-il.

Il avait accepté, le mois dernier, un contrat de policier de courte durée au sein du Service de police Eeyou Eenou, en attendant la réponse du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), où il était en phase finale du processus d’embauche.

« C’était un gars et un ami dévoué dans tout ce qu’il faisait. » laisse savoir l’agent Masse.

« Il contaminait positivement les gens par sa joie de vivre et son bonheur. Il savait s’intégrer partout où il allait. Il avait un grand coeur. C’était un travaillant et il était prêt à aller n’importe où pour accomplir son rêve de devenir policier à Montréal. Il avait cette facilité à se faire apprécier de tous et rapidement, on peut dire que c’était un homme au grand cœur, à qui le destin et la vie ont joué un dur coup. Il est parti beaucoup trop tôt et je vais garder en mémoire tous nos beaux souvenirs passés ensemble comme colocataires, comme partenaires de gym et surtout comme amis. » conclu l’agent Félix Masse.

Le maire Alexandre Cusson a tenu à rendre hommage au jeune policier suite à l’annonce de son décès

« La mort de Lyes Cherifi me touche droit au cœur » a fait savoir Alexandre Cusson sur sa page Facebook. « Lyes était préposé à la réglementation surnuméraire aux Services à la vie citoyenne jusqu’à tout récemment.

« Pendant sa formation comme policier, il a rendu de fiers services à la Ville de Drummondville. Au cours des dernières années, il m’a été donné à plusieurs reprises d’apprécier son efficacité, son ouverture, sa grande gentillesse et un sens du jugement inné. Tout cela en aurait fait un grand policier. »

Le Vingt55 se joint aux  policiers du service de police de la Sûreté du Québec de Drummondville, la direction du Collège Ellis et les employés de la Ville, pour offrir nos condoléances et sympathies à la grande famille des différents corps de police touchés, ainsi qu’à la famille immédiate de l’agent Lyes Cherifi.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment