Incendie chez Prémeux pièces et accessoires – La thèse de l’incendie criminel est écartée

Incendie chez Prémeux pièces et accessoires – La thèse de l’incendie criminel est écartée
Jennifer St-Cyr pompière, Sylvain Bellerose, Directeur service incendie, policier de la SQ.© Photo de ce reportage : Éric Beaupré.

Mise à jour 13 février 2018, 11 h 15


Saint-Bonaventure – Un incendie s’est déclaré à 5 h 18 le lundi 12 février au 635 Route 143 chez Prémeux accessoires de moto dans la municipalité de Saint-Bonaventure. L’enquête confirme que le feu est de nature électrique et non criminel.

 

« A notre arrivée, des flammes et une épaisse fumée s’échappaient de la toiture et des fenêtres du commerce. J’ai opté pour une attaque rapide du brasier, car avec l’épaisse fumée intérieure. le tout risquait de s’embraser à tous les moments. Les pompiers(ère) ont rapidement localisé la source et réussi à maîtriser l’incendie. Nous avons demandé en entraide automatique le service incendie de Saint-Majorique-de-Grantham, qui ont répondu à l’appel. » confirme Sylvain Bellerose.

Malgré l’intervention rapide des pompiers, le feu qui couvait depuis un moment à l’intérieur du commerce a lourdement endommagé la structure intérieure. Le commerce pourrait être évalué perte totale selon les premiers constats.

Le propriétaire des lieux s’est présenté sur place pour constater les dégâts et transmettre le dossier à ses assureurs. « Les dégâts sont importants et les pertes importantes. » a-t-il commenté aux policiers et responsables du Service incendie.

La Sûreté du Québec appelée sur les lieux

Le directeur du Service incendie, Sylvain Bellerose, a dû transférer ce dossier à la Sûreté du Québec. « Trois foyers d’incendies distincts ont été découverts à l’intérieur du commerce » explique le directeur du service incendie Sylvain Bellerose. Rien ne pouvait expliquer la présence de ces trois foyers d’incendie, et aucune causes probables ne permet d’expliquer cet incendie, après avoir inspecté les lieux. Pour ces raisons, le dossier avait été transféré aux enquêteurs de la SQ de la MRC de Drummond. »

Toutefois, suite à l’enquête sur les recherches et les causes de cet incendie du Service incendie et du SIJ de la police de la Sûreté du Québec et malgré les trois (3) foyers d’incendie et un 4e retrouvé durant l’enquête, la cause criminelle a été écartée. Sylvain Bellerose confirme qu’il s’agit d’un incendie de nature électrique : « Une propagation de nature électrique a occasionné ces différents foyers d’incendie, une situation plutôt rare mais explicable au terme d’analyses complètes de la scène. »

La remise de propriété du commerce a été faite lundi en soirée et le propriétaire des lieux a remis l’ensemble du dossier à son assureur pour la conclusion du rapport de ce sinistre.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment