La Classique hivernale Canimex – Drummondville «marque» l’histoire du hockey d’une façon exceptionnelle

La Classique hivernale Canimex – Drummondville «marque» l’histoire du hockey d’une façon exceptionnelle
© Photos de ce reportage : Éric Beaupré.

DRUMMONDVILLE – Un week-end féerique, une réussite sur toute la ligne de la Classique hivernale 2018  – Canimex et qui a fait accourir plus de 12 000 personnes au centre-ville de Drummondville pour ces jours festifs.

 

« L’organisation et les joueurs ont franchi la ligne des buts assurément et ils ont marqué l’un des événements de hockey couronné de succès. De plus le temps et la température étaient idéals, l’ambiance féerique. C’est un événement réussi sur toute la ligne » conclut le Maire de Drummondville Alexandre Cusson.

Une réussite qui atteint tous les objectifs d’un événement sportif de haut niveau et unique

Le maire Cusson se dit extrêmement satisfait de la réponse des partisans et des amateurs de hockey qui se sont présentés sur l’exceptionnel site extérieur qui entourait la patinoire extérieure Victor-Pepin.

Assistance et foule record

C’est 4 284 personnes pour le match d’ouverture, et une foule record de plus 5 432 pour le match de samedi et, pour le 3e match joué dimanche c’est un peu plus de 2 000 billets pour ce match.

Remplir des gradins qui pouvaient atteindre 6 000 spectateurs à quelques centaines près, nous avions fait le bon pari sur l’assistance et mission accomplie » en conclut le maire Cusson, plus que satisfait de la Classique Hivernale 2018 qui se tenait au centre-ville de Drummondville.

La cérémonie d’ouverture fut chaudement applaudie alors que le maire Cusson est venu saluer et remercier la foule de sa participation. C’est en présence de Gilles Courteau, Louis Morissette et du groupe Canimex que les festivités et le match ont débuté sous l’hymne national interprété par les Gospengels.

Voltigeurs Vs Phoénix

Les joueurs des Voltigeurs, brillamment dirigé par Dominique Ducharme ont remporté le 1er match de l’événement 4 à 1, match les opposant au Phoenix de Sherbrooke. Les spectateurs ont assisté à un match unique et enlevant dans une ambiance qui n’a laissé personne de glace !

Joe Veleno a marqué le ton avec un but et deux passes soutenu par une équipe n’avait pas froid aux yeux.

Voltigeurs VS Tigres

Le très attendu match de la Classique hivernale fut une également couronné de succès avec la visite très attendue des Tigres de Victoriaville.

Les Voltigeurs ont été battus par les Tigres. Un match que les rouges voudront assurément remettre sur la glace lors de leurs prochaines rencontres.

Rien pour atténuer la rivalité amicale des opposants de la 122 ! Les 5 432 spectateurs n’ont pas été en restes, l’ambiance et les parties se jouaient autant dans les gradins qu’au abord de la patinoire, où la musique, les concessions, musiciens et chanteurs ont fait bouger, danser et chanter les spectateurs venus s’amuser au cœur du centre-ville, dans une ambiance sportive unique et féerique.

Ambiance des plus réussi et enlevante!

Comme en a été témoin le Vingt55, les spectateurs enthousiastes criaient et encourageaient de partout. L’organisation des Grands événements avait tout mis en place pour que l’événement soit une réussite et ils ont marqué fort le passage de ces matchs de la LHJMQ et celui de la Ligue Midget AAA entre les Cantonniers de Magog et les Gaulois de Saint-Hyacinthe alors que quatre drummondvillois sont de la partie, dont le gardien de buts Oliver Adam.

Gilles Courteau souligne le travail de l’organisation drummondvilloise

Gilles Courteau, Président de la LHJMQ, n’a pas manqué, lors de son arrivé sur le site, de saluer et féliciter le travail l’organisation drummondvilloise.

« Tout était prêt, c’est un site exceptionnel avec un engouement indéniable suscité par la Ville et l’organisation de l’événement » a-t-il fait savoir en entrevue avant le 1er match.

Il a d’emblée souligné l’excellent travail accompli ici : « Un événement modelé qui pourra inspirer les prochaines Classique Hivernale ». Le président de la ligne a fièrement fait savoir que l’intérêt de continuité annuellement par l’organisation d’une Classique hivernale, est un objectif bien réaliste, « Les villes démontrent leurs intérêts assurément, Drummondville a répondu à la commande et aux attentes. » a-t-il conclu.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment