L’agression du Pub Heriot – Cinq nouveaux chefs d’accusation déposés contre l’agresseur Sébastien Patient-Leblanc

L’agression du Pub Heriot – Cinq nouveaux chefs d’accusation déposés contre l’agresseur Sébastien Patient-Leblanc
© Photo Éric Beaupré. | Sébastien Leblanc (Archives Vingt55)

DRUMMONDVILLE

Suite à la violente agression survenue au bar Pub Heriot le mercredi 20 juin, Sébastien Patient-Leblanc fait maintenant face à 13 chefs d’accusation pour avoir sauvagement agressé Sébastien Ricard. Leblanc a fait une brève comparution au palais de justice de Drummondville le vendredi 7 septembre en avant midi, devant l’Honorable juge Gilles Lafrenière.

Photo Éric Beaupré | Sébastien Ricard, la victime, a été sauvagement battu et presque laissé pour mort, alors qu’il était au bar Pub Heriot de Drummondville, le 20 juin 2018.

De nouveaux chefs d’accusation s’ajoutent contre le présumé agresseur de Sébastien Ricard

La comparution fut brève au palais de justice de Drummondville et les accusations s’aggravent pour Sébastien Patent-Leblanc. En effet les policiers ont, à la lumière de l’enquête toujours en cours dans ce dossier, ajouté cinq nouveaux chefs d’accusation.

Ce sont de nouvelles accusations de voies de fait et de menaces de mort à l’endroit de Steven Cartier qui sont essentiellement ajoutées à l’acte d’accusations déposé contre Sébastien Patient-Leblanc. Les voies de fait, selon la dénonciation présentée en cour, ont été commises à la même date que la sordide agression survenue le 20 juin au Pub Heriot.

Les voies de fait, selon la dénonciation présentée en cour vendredi, ont été commises à la même date que l’agression survenue le 20 juin au Pub Heriot de Drummondville.

De plus le procureur de la couronne a ajouté des accusations d’avoir troublé la paix et de ne pas avoir respecté une ordonnance de probation prononcée dans un dossier et une décision précédant les événements relatés soit, de ne pas troubler la paix et de garder une bonne conduite.

Également, le procureur ajoute les accusations d’avoir consommé de l’alcool et s’être trouvé dans un bar, alors que son ordonnance et sa probation l’en interdisaient. Le tout a été ajouté à la longue liste de chefs d’accusation.

Changement d’avocat

Me Francois Lafrenière a cessé d’occuper ce dossier alors que l’accusé sera représenté dorénavant par Me Tellier lors des prochaines étapes.

Rappel des faits

Patient-Leblanc est accusé d’avoir attenté à la vie de Sébastien Ricard, qu’il a sauvagement défiguré et mutilé à l’aide d’une perche de soutien d’un parasol, lors de cette sauvage et violente agression au Heriot.

L’accusé est ainsi demeuré détenu, la couronne s’étant opposé à une remise en liberté.

Le présumé agresseur avait été expulsé du Pub Heriot par la barmaid, Marilou Boulianne qu’il avait tenté d’embrasser et de caresser par la force.

Il est revenu dans le bar et a sauvagement battu un client sans histoire, le frappant sauvagement avant que les policiers procèdent à son arrestation.

Les caméras de surveillance ont capté les images de cette agression. Les images visionnées par le Vingt55, que nous avons choisi de ne pas rendre public, montrent Sébastien Patient-Leblanc se ruer violemment sur la victime Sébastien Ricard.

Même inconscient et après avoir reçu plusieurs coups à la tête, la victime a continué de recevoir les foudres de l’agresseur en proie à une violence extrême.

Un montréalais de passage à Drummondville

Sébastien Patient-Leblanc est un résident de Montréal et il demeure à Drummondville depuis peu.

Le 20 juin, il a ainsi enfreint plusieurs conditions de remise en liberté obtenue dans le cadre de plusieurs autres dossiers en matière de violence et de drogue.

Ce dernier avait, entre autres comme conditions, de ne pas se trouver dans un bar, de garder la paix et d’avoir une bonne conduite. L’individu de 29 ans est également accusé de s’être livré à des voies de fait et d’avoir proféré des menaces de mort à l’endroit de Marilou Boulianne, l’employée bar.

Il a de plus proféré des menaces envers les policiers qui ont procédé à son arrestation le 20 juin. Il reprend donc le chemin des cellules.

La victime a quitté les soins intensifs du Centre hospitalier affilié universitaire régional de Trois-Rivières

La victime de l’agression Sébastien Ricard a eu le crâne défoncé lors de l’agression.

L’équipe médicale qui a eu la charge de l’homme a dû procéder à plusieurs interventions chirurgicales à la tête. Il a également été traité pour d’importantes blessures aux poumons et diverses autres lésions, qui lui laisseront possiblement des séquelles importantes.

Toujours selon les informations obtenues par le Vingt55, l’état de santé de la victime s’est améliorée depuis son hospitalisation et ce dernier a quitté le Centre hospitalier affilié universitaire régional de Trois-Rivières, où il était soigné.

Retour devant le tribunal en octobre

Le dossier devrait revenir en cours le 12 octobre  pour orientations et déclarations et la suite des procédures dans ce dossier.

Le Vingt55 sera également présent pour cette comparution et suivre le dossier lors des prochaines étapes judiciaires.

Alors que Me Tellier devrait agir à titre d’avocat de la défense, Sébastien Patient-Leblanc demeurera incarcéré jusqu’à sa prochaine comparution au palais de justice de Drummondville.


AUTRES TEXTES SUR CE SUJET: http://vingt55.ca/blog/violente-altercation-dans-un-bar-de-drummondville-un-homme-admis-a-lurgence/ |||  http://vingt55.ca/blog/un-bon-samaritain-victime-dune-sordide-agression-lagresseur-fait-face-a-des-accusations-de-tentative-de-meurtre/ ||| http://vingt55.ca/blog/agression-au-bar-heriot-le-montrealais-sebastien-patient-leblanc-demeure-detenu/

Vous avez une nouvelle d’intérêt à partager ?


Si vous connaissez des hommes ou des femmes, des gens d’affaires de votre communauté, de votre quartier, qui méritent que l’on parle d’eux, faites-le nous savoir en nous faisant parvenir un texte avec les coordonnées des personnes concernées à nouvelles@vingt55.com  ou appelez la salle de nouvelles au 819 870-2930 poste 2 entre 9 h et 16 h.


FAITES CONNAÎTRE VOTRE ORGANISATION


Avec près de 190 000 vues par mois, le MÉDIA WEB  Vingt55 est un incontournable pour faire connaître votre organisation ou dévoiler vos événements à venir. Contactez-nous pour plus d’informations et connaître nos forfaits avantageux pour votre campagne de publicité.


Contactez immédiatement le

819 870-2930 poste 1

ou écrire à

ebeaupre@vingt55.com


Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment