L’imposant peuplier Woody – Une fin de vie honorable pour ce centenaire de la nature Drummondvillois

L’imposant peuplier Woody – Une fin de vie honorable pour ce centenaire de la nature Drummondvillois
© Photo Éric Beaupré | L'arboriste-consultant Jacques LeBoeuf d'Arbolab Inc. .

DRUMMONDVILLE

C’est à la demande de son propriétaire M. Duquette, que le majestueux peuplier sera abattu, en raison de son âge vénérable et des risques qu’il représente pour les résident(e)s,  principalement ceux et celles habitant le boulevard Mercure.

Entrevue réalisée par Éric Beaupré avec le spécialiste arboriste-consultant Jacques Leboeuf d’Arbolab Inc. .

Un peuplier deltoïde centenaire

«L’imposant Woody aura fait partie du décor Drummondvillois depuis près de 110 ans. Woody est un arbre de 114 pieds pour un diamètre de 6,2 pieds», confirme le spécialiste arboriste-consultant Jacques Leboeuf d’Arbolab Inc., qui a procédé à l’analyse de l’arbre, pour donner suite à la demande du propriétaire de l’arbre au 2330 du boulevard Mercure.

Une demande d’inspection et d’analyse a été commandée par la Ville de Drummondville, avant d’autoriser une telle coupe, auprès de l’entreprise spécialiste Arbolab Inc. .

C’est donc un rapport complet de 30 pages qui a été fourni à la Ville et au  propriétaire de l’arbre M. Duquette.

Le rapport détaillé de 30 pages remis au Vingt55

Le Vingt55 a pris connaissance du volumineux dossier. L’étude de Woody, fournie par Arboloab qui a analysé l’arbre dans ses moindres détails, ne laisse que peu d’alternatives viables.

Le Vingt55 a rencontré le spécialiste Jacques Leboeuf qui nous fait état de la situation et  des résultats d’analyse de Woody: «L’arbre en a plus de fait qu’il lui en reste à faire.» confirme le spécialiste. «Il est sur son déclin et en fin de vie. C’est assurément un record intéressant de longévité honorable» confirme le spécialiste.

L’Entreprise avait pour mandat d’analyser la requête et de trouver des alternatives à abattage.

«L’arbre est sur son déclin, sa sénescence est amorcée. Nous pourrions au mieux lui rajouter quelques années par diverses techniques, mais ces solutions vont s’avérer être des solutions éphémères et temporaires, en plus de représenter un risque pour les citoyens. La solution la moins dommageable pour l’environnement et la sécurité est de procéder à la coupe de l’arbre.» confirme M. Leboeuf en entrevue.

L’ultime solution présentée à la Ville et au propriétaire de l’arbre

Élaguer l’arbre, descendre son sommet, l’haubaner, ce sont autant de solutions qui s’avèrent peu durables et qui hypothéqueraient la santé de l’arbre et la sécurité des gens, en plus de créer d’autres risques», comme le précise le rapport.

«Le Service des travaux publics de la Ville de Drummondville a bien cherché d’autres solutions et des alternatives avant de répondre positivement à la demande du résident du 2330 Mercure et de procéder à l’abattage du majestueux arbre, confirme le responsable des communications de la Ville de Drummondville, Maxime Hébert Tardif. Le propriétaire devra, selon la réglementation, replanter une pousse d’arbre.»

«Cette action reste une façon de perpétuer la vie et garder les espaces verts et cela demeure donc un geste responsable.» ont par ailleurs précisé M. Tardif tout comme M. Leboeuf.

Toutes les solutions envisagées

«Ce magnifique peuplier aura tout de même laissé une trace importante et rien n’empêche d’en garder un souvenir ou une plaque commémorative. Une suggestion qui appartient maintenant au propriétaire de l’arbre.» souligne Jacques Leboeuf.

Woody aura eu une fin de vie honorable et reçu les honneurs et l’intérêt des citoyens jusqu’à sa coupe prévue au cours des prochains jours.

Photos Éric Beaupré

CITATION

Jacques Leboeuf, arboriste-consultant, Arbolab Inc


«

Notre volonté première est de préserver les arbres comme dans le cas de Woody.

»


Vous avez une nouvelle d’intérêt à partager ?


Si vous connaissez des hommes ou des femmes, des gens d’affaires de votre communauté, de votre quartier, qui méritent que l’on parle d’eux, faites-le nous savoir en nous faisant parvenir un texte avec les coordonnées des personnes concernées à nouvelles@vingt55.com  ou appelez la salle de nouvelles au 819 870-2930 poste 2 entre 9 h et 16 h.


 © VINGT55, MÉDIA WEB, CENTRE-DU-QUÉBEC


Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment