Un Drummondvillois au coeur de la vie de grands artistes internationaux et québécois !

Un Drummondvillois au coeur de la vie de grands artistes internationaux et québécois !
Sébastien Bellerose, un jeune entrepreneur qui évolue déjà parmi les plus grands noms de la musique. | © Photos : Éric Beaupré. | Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE – Diana Krall, Simple Plan, Gus G. guitaristes de Ozzy Osbourne, qu’ont ces grands noms de la musique et de la chanson en commun avec le Drummondvillois Sébastien Bellerose ?

 

Pour les musiciens et groupe de renom de l’industrie musicale du Québec et des États-Unis, la réponse peut sembler plus facile. Un article dans l’un des plus gros magazines de guitare aux USA, Guitar World, ne laisse aucun doute. Vous entendrez parler de Sébastien Bellerose.

Le Vingt55 en quête de jeunes entrepreneurs de la région d’exception, a rencontré Sébastien Bellerose, un jeune entrepreneur qui évolue déjà parmi les plus grands noms de la musique. Il leur offre son road case de «Guitares et instruments» uniques, un produit unique tout aussi drummondvillois que son concepteur.

Sébastien Bellerose a rapidement trouvé sa voie après un parcours inattendu. « Après avoir grandi et travailler auprès de mon père dans le garage familial où j’ai appris à travailler de mes mains et j’ai orienté mes choix et développer mes talents d’entrepreneur, DEP et deux ans de BAC en main. La musique m’appelait. »

Sébastien choisi la musique pour développer ses intérêts et un produit unique pour les musiciens de renom

« Durant mes études, je forme un groupe de musique avec des amis. Comme tout les guitaristes, les déplacements étaient nombreux de la maison au local de pratique, au studio, aux spectacles et shows de musique. J’en avais assez de perdre du temps avec plusieurs étuis de guitare, des pieds et des étuis vide à gérer à chaque fois. »

D’un problème à une solution novatrice et unique

De Drummondville ces coffres de tournée font parties des bands les plus connus au États-Unis et en Amérique du Nord bien sûr.

L’idée est passé de projet, du concept, à prototype jusqu’à un produit unique, pratique et recherché par les musiciens

« Je voulais jouer plus, gagner du temps et avoir moins de choses à transporte. J’ai donc développé un prototype d’étuis de guitare pouvant accueillir trois guitares. Le premier prototype agissait à la fois d’étui de transport et de pied.  C’était super gros, lourd et moche, mais très utile ! »

Une longue recherche un processus complexe afin d’atteindre un produit qui correspond au besoin des guitaristes professionnels

« À l’été 2015, j’ai décidé de poursuivre avec une 2e version. J’ai pris le temps de dessiner un beau design et de corriger toutes les erreurs du premier. La combinaison de mes expériences m’on donné les bases nécessaires pour avoir un produit viable. Durant les années qui ont suivi, je suis allé chercher les informations nécessaires auprès des artistes et professionnels du domaine pour faire évoluer mon produit. Le choix des matériaux, test de rigidité, les essais et erreurs, bref beaucoup d’heures de conception ! Les versions 3 et 4 n’ont pas été concluantes. Ma détermination à me démarquer et offrir le meilleur produit m’ont conduit à la version 5 qui fut la bonne. »

Le drummondvillois perce le milieu des musiciens professionnels depuis 2016 avec un produit unique. ThunderCase prend sa place sur le marché

« La 3e version a été essayée par des artistes de la région de Montréal. En février 2016 un artiste international de Toronto voit le produit sur Facebook.

« Il trouve que le produit offre des caractéristiques que la compétition sur le marché n’offre pas, comme la protection des instruments. En mai 2016, les versions 4 et 5 voient le jour. Cette version finale rencontre la norme ATA spécification No.300 II, ce qui rend donc le Roadcase ThunderCase pratique et rencontre les normes pour les dures tournées de spectacle, une norme importante pour les guitaristes professionnels qui veulent les plus hauts standards afin de protéger leurs instruments, guitares, bases de grandes valeurs. Il est facile de mettre pour 30 000 $ dans un seul road case pour un musicien, lors d’une tournée mondiale entre autres, la norme et les standards se doivent d’être élevés.

Un produit unique et esthétique qui prend de l’expansion à partir de l’établi du Drummondvillois

Le marché Québécois reste mon premier marché explique Sébastien Bellerose, la demande grandissante vient cependant plus rapidement du côté américain.

TunnderCase est actuellement le seul fabricant de coffres de guitare au monde à offrir un beau design fluide, non carré, un revêtement extérieur de qualité militaire, virtuellement indestructible, et une combinaison de mousse et de doublure en peluche sur tout l’intérieur, pour une protection maximale .

 


La qualité du produit attire l’attention d’artistes internationaux et du Québec

Photos archives : Sébastien Bellerose – Courtoisie.


Aujourd’hui des artistes comme Simple Plan, Diana Krall, Monster Truck, The Wild!, Vortex, Ricky Paquette le guitariste de Martin Deschamps, Gus G. guitariste d’Ozzy Osbourne et bien plus possèdent un de ses road case. Avec plus de 80 vols à leurs actifs, les cases de Simple Plan sont ceux qui ont voyagé le plus laisse savoir Sébastien Bellerose conviens que ses roadcase sont à la hauteur des plus gros joueurs et noms de l’industrie.

2018 est l’année du lancement officiel du produit

Je commence l’année en force avec un article dans l’un des plus gros magazines de guitare aux USA : Guitar World. Mon but est de devenir la référence en matière de transport d’instruments de musique. Je serais présent au NAMM de Nashville, plus gros salon d’équipements de musique au monde, cet été aux USA. Je suis également à la recherche de partenaire et de commanditaires pour faire croître mon entreprise ! Bien sûr, une parution dans le Vingt55 chez moi, c’est une fierté assurément. » souligne Sébastien,« des origines drummondvilloise qu’il me fait plaisir de faire connaitre à travers le monde. »

Un entrepreneur et produit ont croissance une vision tournée vers un marché en demande

La prochaine étape sera la version 6 qui sera une version d’optimisation pour la fabrication. Le but étant de diminuer les coûts d’opération et le temps de fabrication, un plus grand local et bien sur la création d’emploi. Ensuite viendra les étuis pour d’autres instruments de musique !


Le Vingt55 est fier de vous faire découvrir Sébastien Bellerose et les produits Thunder Case. Vous pouvez découvrir l’ensemble des produits et contacter Sébastien Bellerose sur son site www.thundercase.com

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment