Violent incendie de ferme à Sainte-Brigitte-des-Saults

Violent incendie de ferme à Sainte-Brigitte-des-Saults
Une quarantaine de pompiers du Services des incendies de Saint-Léonard-d‘Aston, Notre-Dame-du-Bon-Conseil, Sainte-Perpétue, Lac-Saint-Pierre ont été demandés sur le lieu du violent brasier.Crédit photo : Éric Beaupré

Drummondville – Un incendie a éclaté en fin de soirée le dimanche 1er octobre vers 21h45 sur une ferme laitière située à Sainte-Brigitte-des-Saults dans le rang Saint-Joachin à 30 km de Drummondville.

La majorité des bêtes ont été sauvées de l’incendie et une dizaine de bêtes n’ont pu être rescapées du brasier selon la co-propriétaire des lieux, Mme Elizabeth Boron

« L’incendie s’est propagé très rapidement » explique Mme Boron qui ne pouvait que regarder avec désolation le brasier détruire des années de durs labeurs.  « Je venais de terminer les derniers travaux dans l’étable. Nous allions nous coucher. J’ai jeté un dernier regard par la fenêtre pour constater un épais nuage de fumée, nous sommes sorties et le feu à rapidement progressé. On s’est empressés de sortir et nous avons mon mari et moi secouru le plus grand nombre de bêtes. Nous comptons entre 85 et 90 vaches laitières et une dizaine de veaux.»

 

Mme Boron poursuit : « Nous avons heureusement réussi à secourir bon nombre d’entre-elles en évacuant près 80 bêtes, avant que le feu et la fumée ne prennent le dessus et nous contraignent à sortir pour notre sécurité. À l’arrivée des premiers sapeurs, le feu avait gagné beaucoup de terrain. Le bâtiment était complètement embrasé et ils ont fait de leur mieux assurément afin de protéger notre résidence et les bâtiments avoisinants », nous confie-t-elle.  Il n’y avait aucun équipement lourd dans le bâtiment mais les pertes sont importantes, se limitant principalement au bâtiment principal. La demeure qui se trouvait à proximité a été épargnée grâce à l’intervention rapide des pompiers.

Une quarantaine de pompiers du Services des incendies de Saint-Léonard-d‘Aston, Notre-Dame-du-Bon-Conseil, Sainte-Perpétue, Lac-Saint-Pierre ont été demandés en entraide et qui sont intervenus au plus fort du braiser. L’intervention d’une pelle mécanique a également été nécessaire afin de sécuriser le travail des sapeurs et de coucher au sol les parties du bâtiment qui risquaient de s’effondrer.

Le directeur du Service des incendies a également fait appel SIUCQ afin de contrôler le périmètre et porter assistance aux différents services sur place. Le rang Saint-Joachim a été fermé à la circulation le temps de maîtriser le brasier.

Le bâtiment principal est une perte totale. Une enquête sera effectuée par les spécialistes en recherches et causes. Selon nos informations, il s’agirait d’un feu de nature électrique.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment