District 6: Pour le candidat Israël Poulin, «Il faut mieux servir la population»

District 6: Pour le candidat Israël Poulin, «Il faut mieux servir la population»
Israel Poulin, candidat dans le district 6 à Drummondville.Crédit photo : Monia Pouzet

Élections municipales 2017, dans le district 6 de Drummondville, la bataille se joue entre le conseiller sortant William Morales et le nouveau candidat Israël Poulin.

 

L’homme d’affaires aussi père de quatre enfants, Israël Poulin, a comme motivation première de servir la population de son district.

« On discute souvent de politique à la maison avec les enfants, affirme le candidat Poulin.  On trouve qu’il y a de la place pour des politiciens qui écoutent les gens et c’est dans cette optique que je veux me présenter », mentionne ce dernier, qui a toujours eu le désir de servir les gens. Il a d’ailleurs été dirigeant dans le mouvement scout ainsi que responsable d’un groupe de 120 bénévoles pendant 8 ans.

Un district avec des «enjeux chauds»

Poulin, qui possède le magasin Mr Vrac à Drummondville depuis janvier 2017, ainsi que les entreprises Poulin depuis une dizaine d’années, a déjà rencontré près de 2500 résidents du district 6, plus de la moitié des 5000 électeurs du secteur.

« Il y a plusieurs enjeux dans mon district, des demandes citoyennes qui datent de plusieurs années, affirme-t-il : piste cyclable, calendrier de poubelles, réfection de certaines rues, réduction de vitesse, parcs adaptés aux besoins des jeunes familles. Dans certaines rues, il y a des dos d’âne naturel. C’est impressionnant! Lors des inondations de la 18e avenue, dues aux changements de canalisation, les gens ont demandé de l’aide à la Ville et personne du conseil municipal ne les a écoutés. Les gens sont choqués et se sentent oubliés », indique Israël Poulin qui veut travailler pour un service plus près du citoyen.

Développer sans oublier

Le nouveau candidat se dit conscient qu’il est important de développer de nouveaux quartiers sans pour autant cesser d’entretenir les quartiers qui sont déjà présents.

M. Poulin insiste : « Lors de mes rencontres, il y a des personnes qui m’ont dit que ça faisait 50 ans qu’ils habitaient leur rue et qu’elle n’avait jamais été refaite. Les mauvaises herbes poussent à travers l’asphalte. Je trouve dommage que les gens se sentent oubliés. J’aime beaucoup ma ville, car elle est dynamique. Drummondville, c’est la capitale du développement! C’est bien de développer, mais il ne faut pas oublier les gens derrière nous », conclut Israël Poulin.

Rappelons que le maire de Drummondville, Alexandre Cusson, et sept des conseillers ont été élus par acclamation, le vendredi 6 octobre,  au terme de la période de mise en candidature. C’est donc dire que plus de la moitié des Drummondvillois n’auront pas à aller voter.

Les élections municipales auront lieu le 5 novembre prochain.


AUTRES TEXTES SUR LE SUJET

https://vingt55.ca/blog/elections-municipales-le-maire-et-7-conseillers-elus-par-acclamation/

https://vingt55.ca/blog/marie-josee-lemaire-candidate-dynamique-et-impliquee/

https://vingt55.ca/blog/entrevue-avec-william-morales-video/

 

La Rédaction
La Rédaction
CONTRIBUTOR
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon