Bloc Québécois – Déclenchement de la campagne électorale ”Faire une offre au Québec”

Bloc Québécois – Déclenchement de la campagne électorale ”Faire une offre au Québec”
© Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Dans la foulée du déclenchement de la campagne électorale, Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois, est enthousiaste et compte faire une offre qui saura rallier les Québécoises et les Québécois.

« Nous avions hâte. Avec le cœur, la passion et la dignité qui font de nous des Québécois. Une élection, c’est choisir qui va porter notre voix. Qui va être fidèle à qui on est et à ce qu’on veut. Pas comme province. Comme nation ! Des gens dans lesquels vous allez vous reconnaître. Qui sont comme vous autres, pour vous autres. Qui va parler pour le Québec? Qui va préserver les intérêts du Québec? Qui va offrir un projet au Québec? Il ne s’agit pas tant d’attaquer que de faire une offre au Québec », a déclaré le chef du Bloc Québécois.

Yves-François Blanchet a rappelé que depuis 2011, le Québec est constamment à couteaux tirés avec le gouvernement fédéral. L’Assemblée nationale du Québec a adopté 99 motions unanimes adressées au fédéral et qui n’ont pas été entendues, soit 55 % des requêtes faites dans l’histoire du parlementarisme québécois. M. Blanchet a notamment souligné les brèches dans la gestion de l’offre, les congés de taxes aux géants du Web, les investissements massifs dans le pétrole sale et le mépris de consensus québécois comme la laïcité de l’État comme étant des irritants majeurs pour le Québec.

Le chef du Bloc Québécois compte plutôt proposer à la population québécoise un plan pour créer de la richesse pour et par l’environnement et développer l’économie des régions du Québec, toujours dans une attitude de nationalisme décomplexé. M. Blanchet souhaite interpeler les Québécoises et les Québécois sur « qui on est, ce qu’on veut pour nous et nos enfants et qui de nous offre tout ça » dans la perspective de « relancer cette idée d’un pays à nous autres, comme tous les autres pays ».

« Le Québec, c’est nous. Qu’il s’agisse de la laïcité, du français comme langue commune du Québec, de prendre soin de nos régions ou d’être ambitieux dans le virage vers les énergies propres, le Bloc Québécois est seul pour les Québécoises et les Québécois. Chaque élu compte. Le meilleur scénario n’est pas le gouvernement. Ce sont des élus qui le forceront à agir pour le Québec. À respecter, respecter le Québec. Le Bloc Québécois a toujours bien servi le Québec. Même dans ses moments plus difficiles. Une nouvelle génération se l’approprie. Je vous invite à rencontrer nos candidates et candidats qui vont porter notre voix à tous. Des gens qui nous ressemblent. Des gens en qui vous allez vous reconnaître. Parce que le Québec, c’est nous », a conclu Yves-François Blanchet.

La Rédaction
La Rédaction
CONTRIBUTOR
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon