Deux constats d’infraction pour avoir laissé un bambin seul dans une voiture à Drummondville

Deux constats d’infraction pour avoir laissé un bambin seul dans une voiture à Drummondville
Intervention de la SQ pour un enfant laissé sans surveillance © Crédit photo Eric Beaupré. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Un jeune bambin a dû s’en remettre à la vigilance et bienveillance d’un client du Maxi qui a dû signaler la présence d’un très jeune bambin laissé seul dans un véhicule en marche alors que le parent avait laissé le véhicule déverrouillé et sans surveillance dans le stationnement du Maxi à Drummondville.

En effet, un père de famille a vu une policière de la Sûreté du Québec intervenir et l’interpeller après qu’un client ait signalé la présence d’une très jeune fillette attachée dans son siège d’auto et laissée seule dans une voiture laissée sans surveillance dans le stationnement du Maxi à Drummondville.

Deux constats d’infraction et un rappel des mesures de sécurité et loi

Contacté par le Vingt55, le sergent Stéphane Tremblay confirme les événements et explique qu’à l’arrivée de la policière, celle-ci a constaté la présence de l’enfant dans le véhicule en marche et que celui-ci a été laissé sans surveille dans le stationnement. Selon un témoin rencontré sur place par le Vingt55, l’enfant était âgé de plus ou moins 1 an 1/2. le père de famille a selon ce témoin, laissé l’enfant seule pendants puiseurs minutes, le temps de faire quelques courses et même le temps que le bon samaritain ne signale la situation et que la policière n’arrive sur place, s’en savoir depuis combien de temps l’enfant se trouvait là.

Le père de famille a été rencontré par la policière qui lui a rappelé les notions de sécurité élémentaire et règlement qui s’applique au Code de la sécurité routière en plus de se voir émettre deux constats d’infraction, précise le Sergent Stéphane Tremblay. ‘’ Bien que l’enfant ait été retrouvé en bonne santé, deux constats ont été émis, soit un pour avoir laissé un enfant de moins de 7 ans seul sans surveillance dans un véhicule en plus d’un deuxième constat pour avoir laissé les portières du véhicule déverrouillées.’’

Espace vidéo partenaire Vingt55 / Uniprix Drummondville 

Des conséquences et risques graves pour un enfant, pour sauver quelques minutes.

Ces quelques minutes sans surveillance peuvent sembler banales, anodines ou sans conséquence mais peuvent avoir des répercussions graves; Si l’enfant dort, certains parents diront que le pire qu’il pourrait arriver, c’est que l’enfant se réveille et pleure quelques minutes seul, ce qui pourrait déjà être une expérience traumatisante pour l’enfant.

Des risques élevés et bien réels

En effet, il est possible d’imaginer qu’un enfant, laissé sans surveillance le temps d’aller faire une courte épicerie, s’étouffe et se retrouve en détresse respiratoire, des conséquences qui peuvent être pénibles à imaginer mais qui représentent pourtant bel et bien un risque de décès chez un bambin.

Des scénarios moins alarmistes mais tout aussi graves, un parent pourrait avoir lui-même un malaise sans pouvoir informer qui que ce soit que son enfant est seul dans le véhicule, qu’il soit en marche ou non. Il est tout aussi facile d’imaginer le risque pour un bambin ou poupon laissé ainsi involontairement de longues heures exposé au froid ou même à la chaleur.

Il est interdit par le Code de la sécurité routière de laisser un enfant seul sans surveillance dans un véhicule automobile.

L’article 380 du Code de la sécurité routière du Québec précise que: « nul ne peut laisser sans surveillance dans un véhicule routier dont il a la garde un enfant de moins de 7 ans ».

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon