Dommages causés par la sécheresse, le ministre André Lamontagne annonce un premier paiement de plus de 21 M $

Dommages causés par la sécheresse, le ministre André Lamontagne annonce un premier paiement de plus de 21 M $
André Lamontagne © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Dans le cadre du Programme d’assurance récolte, La Financière agricole du Québec annonce qu’elle versera un premier paiement à plus de 4 000 producteurs de foin et de pâturages touchés par la sécheresse. Ce paiement s’élève à près de 21,3 millions de dollars.

Les premiers mois de la saison 2020 ont été marqués par un manque généralisé de précipitations affectant les cultures de la majorité des régions du Québec. Compte tenu de cette situation, La Financière agricole a décidé de procéder, pour l’ensemble des régions, à un premier paiement à la protection collective d’assurance récolte pour le foin et les pâturages.

Ce paiement tient compte des éléments suivants :

Pertes liées au gel hivernal

Pertes pour la première fauche

1re période de croissance pour les pâturages

Indemnité pour la valeur de remplacement du foin pour les régions qui ont cumulé des pertes régionales supérieures à 15 %

Ce premier paiement ne constitue pas le règlement final et d’autres analyses sont en cours, notamment pour les situations particulières et exceptionnelles. D’autres montants sont à prévoir.

Pour les autres cultures touchées par la sécheresse, le traitement des avis de dommages se poursuit. Depuis le début de l’année, 2 488 avis de dommages ont été enregistrés comparativement à 209 l’an dernier pour la même cause à pareille date. Aussi, afin de fournir des liquidités aux producteurs, La Financière agricole a pris la décision de reporter l’envoi des avis de cotisation au Programme d’assurance récolte au 9 septembre prochain pour toutes les cultures. Ainsi, nous souhaitons accorder un répit aux producteurs qui traversent une période difficile.

Par ailleurs, un comité de suivi réunissant des représentants de La Financière agricole (FADQ), de l’Union des producteurs agricoles (UPA) et du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) a été mis sur pied afin de suivre de près la situation concernant le manque de précipitations observé sur l’ensemble du territoire agricole québécois.

Accompagnement fourni par La Financière agricole du Québec

La Financière agricole rappelle que les conseillers de ses centres de services demeurent disponibles pour offrir l’accompagnement nécessaire aux producteurs touchés par la sécheresse. En plus du Programme d’assurance récolte, les entreprises touchées peuvent aussi compter sur les programmes Agri-stabilité, Agri-Québec Plus, Agri-investissement et Agri-Québec. Il est également possible d’obtenir des produits et services en financement. À cet effet, des investissements sont admissibles quant aux projets en approvisionnement en eau et les entreprises préoccupées par leur situation financière peuvent se faire accompagner dans la recherche de la meilleure solution concernant la gestion de leur liquidité.

« Des rencontres se sont tenues avec les membres de la FADQ, l’UPA et du MAPAQ afin de suivre de près les impacts occasionnés par la sécheresse sur les cultures. Ce fut l’occasion d’échanger et de notamment convenir d’une première intervention du Programme d’assurance récolte. Ces sommes sont rendues disponibles aux producteurs de foin pour leur fournir des liquidités afin de poursuivre leurs activités et ainsi, soutenir l’économie des régions du Québec. »M. André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation

« Nous surveillons toujours de très près l’impact que peuvent avoir les différentes conditions climatiques sur le travail des agriculteurs. Nos équipes ont démontré à nouveau leur proactivité en devançant ces sommes, et ce, au grand bénéfice des producteurs agricoles. » – M. Ernest Desrosiers, président-directeur général de La Financière agricole du Québec

Espace ”Fier partenaire Vingt55” – Fenêtre de temps du Village Québécois d’Antan une invitation Vingt55 !

La Financière agricole du Québec, c’est…

Une relation d’affaires avec plus de 24 000 entreprises agricoles et forestières

Une offre de produits et de services de qualité en financement, assurance et protection du revenu

Des valeurs assurées s’élevant à 4,1 G$ et un portefeuille de garanties de prêts de 5,48 G$

Une relève agricole au cœur de nos priorités : aide financière directe et adaptée à sa réalité

Une équipe soucieuse des besoins de ses clients et des enjeux en agriculture

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon