Éducation : Virage numérique, Québec achète 200 000 tablettes et ordinateurs portables pour les élèves

Éducation : Virage numérique, Québec achète 200 000 tablettes et ordinateurs portables pour les élèves
Québec achète 200 000 tablettes et ordinateurs portables pour les élèves © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le gouvernement du Québec rendra disponible, pour les centres de services scolaires, une enveloppe de 150 millions de dollars qui permettra aux écoles de faire le plein d’équipements numériques en vue de la prochaine rentrée.

Bien que les scénarios qui seront présentés à la Santé publique en vue de la prochaine rentrée scolaire misent tous sur un retour en présence pour tous les élèves du Québec, il est important que le réseau scolaire soit prêt à toute éventualité dès l’automne prochain.

Dans un premier temps, l’acquisition de tablettes et d’ordinateurs portables sera priorisée. Les centres de services scolaires devront faire connaître leurs besoins en la matière au Ministère, et ce, au plus tard le 19 juin. Cette approche permettra d’obtenir rapidement les volumes d’achats requis pour conclure les contrats nécessaires aux acquisitions.

Ces sommes permettront aux centres de services scolaires de bénéficier de combos numériques, c’est-à-dire non seulement d’équipements numériques en soi, mais également de formation et d’accompagnement pour l’ensemble du personnel scolaire.

Dans un deuxième temps, les centres de services scolaires pourront utiliser les sommes restantes pour faire l’acquisition d’autres types de matériel.

« Soyons clairs : nous travaillons à une rentrée scolaire en présence pour tous les élèves du Québec en septembre prochain, et nous sommes confiants que nous y parviendrons. Nous soumettrons d’ailleurs sous peu nos scénarios à la Santé publique. Toutefois, considérant que certains experts redoutent une potentielle deuxième vague d’infection de COVID-19, que les besoins en matière d’équipements numériques demeurent grands dans le réseau scolaire et que la demande sera probablement importante dans les prochaines semaines, nous devons être proactifs et agir dès maintenant pour faire en sorte que nos écoles soient prêtes à faire face à toute éventualité. Nous ne pouvons pas prendre de chances. Les sommes que nous rendons disponibles permettront de nous assurer qu’en cas de nouvelle fermeture des écoles, tous les élèves pourront avoir accès rapidement à un outil technologique pour poursuivre leurs apprentissages. » Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur

En se basant sur les quantités d’achat de 2018, le Ministère estime que ces sommes pourraient théoriquement permettre aux centres de services scolaires d’acquérir un minimum de 200 000 tablettes et ordinateurs portables, le tout étant évidemment conditionnel à leurs besoins respectifs.

Une première collecte de données sommaire effectuée au printemps a permis de démontrer que près de 80 000 élèves n’ont pas un accès exclusif à un outil technologique pour poursuivre leurs apprentissages à distance.

Les sommes proviennent des sous-mesures des règles budgétaires des commissions scolaires Outils numériques et Acquisition d’équipements numériques.

Le report de sommes inutilisées cette année, l’attribution de nouvelles sommes pour l’année 2020-2021 ainsi que le devancement autorisé par le Conseil du trésor de sommes prévues pour des années ultérieures permettent d’atteindre un montant de 150 millions de dollars.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon