Martin Champoux inaugure le local électoral du Bloc Québécois Drummond et réitère ses engagements électoraux

Martin Champoux inaugure le local électoral du Bloc Québécois Drummond et réitère ses engagements électoraux
© Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Entouré de son équipe et devant une foule de bénévoles, militants et sympathisants du Bloc Québécois, le candidat dans la circonscription de Drummond, Martin Champoux, a inauguré ce matin son local électoral du 205 rue Hériot, à Drummondville, tout en prenant soin de réitérer ses trois premiers engagements de la présente campagne.

Jusqu’au 21 octobre, jour du scrutin, ce local devient le quartier général des bloquistes. Pour l’équipe, il était impératif de compter sur un lieu de rassemblement à la fois convivial, accessible et situé dans un lieu stratégique.

«Notre local est bien en vue au centre-ville et des membres de notre équipe sont sur place pour accueillir les électeurs qui veulent mieux connaître la plateforme de notre parti, les sympathisants du Bloc québécois qui veulent devenir bénévoles ou simplement passer nous dire bonjour. Le message qu’on lance aujourd’hui, c’est qu’on est là, on est bien organisé et nous sommes à l’écoute et au service des citoyens, parce que le Québec, c’est nous», a lancé Martin Champoux, en faisant référence au slogan électoral de sa formation politique.

Trois engagements

Preuve du sérieux de sa démarche, le candidat Martin Champoux a déjà pris trois engagements électoraux, et ce, avant même le déclenchement officiel de la campagne. Loin d’être des promesses creuses venant alimenter le cynisme des électeurs, il s’agit de projets concrets que le bloquiste mettra de l’avant dès son élection à la Chambre des communes.

«Pour moi, c’est important d’être proactif. Je suis un homme d’action et je ne m’en vais pas à Ottawa en touriste. En parlant avec les gens de Drummond, citoyens, élus, entrepreneurs, agriculteurs, travailleurs de tous les secteurs, on se rend compte qu’ils veulent un député qui saura non seulement les écouter, mais également défendre avec conviction leurs intérêts face aux grands partis nationaux qui n’accordent pas autant d’importance aux préoccupations du Québec», a affirmé Martin Champoux.

Le premier engagement du candidat du Bloc Québécois dans Drummond concerne l’achat local, spécifiquement en matière d’alimentation. Ainsi, Martin Champoux entend mettre de l’avant, en partenariat avec les forces vives du milieu, une campagne d’approvisionnement local comme il s’en organise déjà certaines régions du Québec.

«C’est bien beau encourager l’achat local, mais je tiens à aller plus loin, à rendre cela concret en jouant un rôle de catalyseur pour que ce projet devienne réalité. L’achat local, tout le monde y gagne : tant les consommateurs que les producteurs», a-t-il indiqué.

Partisan de la concertation et d’une approche de collaboration, Martin Champoux tient également à asseoir à une même table, après son élection du 21 octobre, les intervenants régionaux du milieu agro-alimentaire pour tenir un grand chantier de réflexion et d’action pour affronter les défis auxquels fait face l’industrie. Déjà, les syndicats Drummond-Nord et Drummond-Sud de l’Union des producteurs agricoles a confirmé sa participation à cette grand-messe qui permettra non seulement de dresser un état de situation, mais surtout de proposer des solutions à la crise qui sévit dans le monde agricole.

«Le Bloc Québécois est le seul parti qui démontre une volonté sincère, pas juste politique, envers les producteurs agricoles», a insisté Martin Champoux.

Le troisième engagement annoncé par le candidat du Bloc Québécois concerne la proximité avec les citoyens du comté de Drummond. En effet, Martin Champoux ne veut pas être un député que les électeurs ne rencontrent qu’une fois aux quatre ans, en campagne électorale, mais bien un élu près des gens, à leur service, disponible et accessible. C’est ainsi qu’il s’engage à tenir des assemblées citoyennes un peu partout à travers la circonscription de Drummond, pour aller à la rencontre des gens, demeurer au fait de leurs préoccupations et faciliter les échanges pour mettre de l’avant les projets qu’ils ont à coeur.

«Je serai très présent et près des gens non seulement tout au long de la campagne mais c’est aussi et surtout lorsque je serai élu. J’ai animé une émission de cuisine à la télé pendant plusieurs années et notre succès reposait beaucoup sur l’importance accordée aux commentaires de nos fans. Je les écoutais et j’agissais en conséquence. J’entends appliquer la même recette comme député! Au Bloc Québécois, on est soucieux des préoccupations de la population. Quand on rencontre des gens, on leur parle d’environnement, d’identité québécoise et de développement régional. Nous sommes là pour défendre les intérêts du Québec, ce qu’aucun autre parti n’est en mesure de faire. Parce que le Québec, c’est nous», a martelé Martin Champoux, visiblement confiant de la suite des événements.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon