Un rendez-vous épeurant à Drummondville au Village hanté du VQA

Un rendez-vous épeurant à Drummondville au Village hanté du VQA
© Photos de ce texte Éric Beaupré.

DRUMMONDVILLE

C’est par plusieurs centaines que les visiteurs se précipitent sur le site du Village hanté du VQA soir après soir, le froid et même la neige n’ont pas ralenti les nombreux visiteurs présents le samedi 27 octobre lors du passage du Vingt55 sur place.

Témoins des plus belles peurs et des scénarios «halloweendiens!»

«C’était fou, la neige tombait ;  nous visitions le sentier de la peur dans un scénario d’attaque nucléaire et la neige ajoutait une dimension surréelle», explique un groupe de visiteurs qui s’était donné rendez-vous. Huit des quinze visiteurs de ce groupe en était à leur première visite et conquis par leur expérience.

Scénarios, déguisements, costumes et véritables zombies? Tout est mis en œuvre pour satisfaire les visiteurs.

«Au-delà des maisons, il y a les maquilleurs, jongleurs de feu et comédiens qui animent les différents parcours. Le site en entier devient, le temps d’une rencontre entre amis, le théâtre de nos plus grandes peurs», explique l’un des visiteurs.

«Scies, bruits de chaînes, masques et costumes terrifiants, l’envers du décor est presque invisible dans des scénarios d’épouvante créatifs et très réussis.

Les frissons sont garantis les maisons hantées et thèmes d’épouvante sont tous plus créatifs les uns que les autres et offrent leurs lots de peur, de cris et de surprises.

«La peur est assurément au rendez-vous oui, les files d’attentes parfois font peur, mais ça fait parti de la soirée et du jeu», conclu un autre groupe rencontré à la sortie, satisfait la visite.

En groupe entre ami et en famille mission accomplis selon les visiteurs rencontré

Le village Québécois hanté réussit à renouveler le concept des scénarios bien ficelés, parfois dans des scénarios trop courts aux goûts de certains.

«On en redemande vite», explique un autre visiteur rencontré sur le site, «mais l’objectif est atteint» Avec des comédiens crédibles, la pluie donnait même un air sinistre au site.

Mais il fallait être bien vêtu et préparé ce fût une réussite pour un groupe de collègues rencontrés sur place. Il ne faut pas avoir peur de s’amuser et jouer le jeu.

Une soirée à attendre par moment permet aux visiteurs de jaser et d’échanger dans une ambiance hors de l’ordinaire, rires, surprises et peurs animent le village d’Antan. Oui c’est épeurant avoir du «fun» comme ça!

La 11e édition du Village semble partie pour être une édition qui, une fois de plus, atteint l’objectif d’amuser, divertir et faire peur assurément selon les nombreux commentaires entendus lors des quelques passages du Vingt55 cette année au Village hanté du VQA.

Le Vingt55 vous invite à profiter de cette 11e édition qui se terminera le 3 novembre . Pour tous les détails http://villagequebecois.com/village-hante/

 

FAITES CONNAÎTRE VOTRE ORGANISATION


Avec près de 190 000 vues par mois, le MÉDIA WEB  Vingt55 est un incontournable pour faire connaître votre organisation ou dévoiler vos événements à venir. Contactez-nous pour plus d’informations et connaître nos forfaits avantageux pour votre campagne de publicité.


Contactez immédiatement le

819 870-2930 poste 1

ou écrire à

ebeaupre@vingt55.com


Vous avez une nouvelle d’intérêt à partager ?


Si vous connaissez des hommes ou des femmes, des gens d’affaires de votre communauté, de votre quartier, qui méritent que l’on parle d’eux, faites-le nous savoir en nous faisant parvenir un texte avec les coordonnées des personnes concernées à nouvelles@vingt55.com  ou appelez la salle de nouvelles au 819 870-2930 poste 2 entre 9 h et 16 h.


Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment