18 M$ supplémentaires pour électrifier les autobus scolaires québécois

18 M$ supplémentaires pour électrifier les autobus scolaires québécois
© Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le gouvernement du Québec annonce une somme de 18 000 000 $ afin d’accélérer l’acquisition d’autobus scolaires entièrement électriques partout au Québec.

Le ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, M. François Bonnardel, le ministre de l’Éducation, M. Jean-François Roberge, et le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. Benoit Charrette, en font l’annonce aujourd’hui.

Contribuant à la relance économique, l’électrification des autobus scolaires constitue non seulement un moyen privilégié pour améliorer le bilan environnemental du Québec, mais aussi pour développer cette nouvelle filière prometteuse liée à l’électrification des transports.

Espace ”Fier partenaire Vingt55” Collège Saint-Bernard

« Votre gouvernement a à cœur d’encourager la relance économique et la croissance d’entreprises québécoises. Cette aide bonifiée et prolongée permettra de soutenir l’électrification des véhicules utilisés pour le transport scolaire, tout en permettant une relance verte de l’économie. »  – François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie

« Le gouvernement du Québec s’est fermement engagé à favoriser l’électrification des transports dans le secteur scolaire. Les sommes annoncées aujourd’hui et la prolongation du programme soutiendront la modernisation du parc d’autobus scolaires. C’est donc une excellente nouvelle, qui permettra de faire plusieurs gains environnementaux et économiques. » – Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation

« Le Québec s’est doté d’objectifs ambitieux à atteindre en matière de réduction de gaz à effet de serre (GES). Dans la mesure où il existe au Québec une industrie en émergence dans le domaine des autobus scolaires électriques, la bonification annoncée aujourd’hui permettra non seulement une réduction des GES, mais constitue aussi une mesure propice à la relance économique dans le contexte de la pandémie de COVID-19. »  – Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon