Accès portage Desjardins – un projet porteur pour 30 familles de Drummondville

Accès portage Desjardins – un projet porteur pour 30 familles de Drummondville
© Photo Éric Beaupré. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le Vingt55 a assisté aujourd’hui au lancement du programme Accès portage Desjardins qui permettra à 30 familles de Drummondville d’obtenir un porte-bébé gratuitement ainsi que l’aide d’une monitrice de portage afin de bien se familiariser avec son utilisation.

Projet ACCES PORTAGE Desjardins 30 porte-bébés et ateliers de portage gratuit pour familles vulnérables / Vidéo Vingt55

Accès Portage est une initiative de l’Institut National du Portage des Enfants (INPE) avec comme objectif d’augmenter l’accessibilité à la pratique du portage pour des familles ayant beaucoup d’autres priorités (financières et organisationnelles) autres que de faire les efforts nécessaires pour s’approprier une pratique encore méconnue au Québec.

Au-delà du simple porte-bébé, un intérêt de santé publique

Selon madame Janie Vachon-Robillard, présidente de l’INPE, la pratique du portage des enfants favorise que le bébé pleure moins, redonne aux parents leurs mains pour prendre soin d’eux-mêmes, des autres enfants ou de la maison, renforce l’attachement parent-enfant, diminue les risques de dépression post-partum, et augmente le sentiment de compétence parental. « À l’INPE, nous reconnaissons la pratique du portage des enfants comme un outil de santé publique de par son potentiel préventif extraordinaire à plusieurs niveaux. »

Un premier programme ici à Drummondville, tremplin pour toute la province

C’est en collaboration avec l’organisme Accueil Grossesse que l’INPE réalise à Drummondville ce premier programme Accès Portage, grâce au soutien de la Caisse populaire de Drummondville qui a permis de financer l’achat des porte-bébés, le service des ateliers de portage offert à domicile à chaque famille par des monitrices de portage certifiées, la formation des intervenants d’Accueil

Grossesse et la production de deux vidéos informatives soutenant la pratique du peau à peau et la bonne utilisation d’une écharpe à anneaux, le porte-bébé aussi connu sous le nom de ring-sling.

« C’est avec beaucoup de joie que notre coopérative a accepté de s’associer à ce projet, qui fut déposé en janvier dernier dans le cadre du Programme Plus forts ensemble, en y injectant la somme de 7 469 $. En tant que mère, je ne peux que me réjouir pour ces dizaines de familles de notre collectivité qui pourront bénéficier des nombreux bienfaits du portage et de l’accompagnement humain et professionnel de l’organisme. » –  Madame Sylvie Couture, administratrice au conseil d’administration de la Caisse Desjardins de Drummondville.

Le plus beau dans ce programme, c’est que le tout ne s’arrête pas à la région ici : l’objectif est d’ensuite reproduire la même formule partout à travers la province. « On a inclus dans cette première édition un volet d’évaluation et de documentation des retombées de ce programme pour les familles ainsi que la création d’une vidéo récapitulative qui servira à présenter plus facilement l’initiative à de nouveaux partenaires. » nous explique madame Vachon-Robillard.

La générosité d’un fabricant d’ici

C’est une entreprise québécoise que l’INPE a approchée pour ce programme : Chimparoo, qui fabrique directement à Boucherville sept modèles de porte-bébés de qualité et offre un service à la  clientèle incomparable. « L’entreprise a vraiment cru en la nécessité d’un tel programme, nous offrant les porte-bébés à l’équivalent de 80% de rabais, leur belle générosité nous a vraiment permis de lancer le projet » nous indique la présidente de l’INPE.

Des partenaires ancrés dans leur milieu

«Au cours des années, j’ai répété souvent lors de mes formation en portage que les familles qui bénéficient le plus de cette pratique sont toutes celles pour qui la parentalité relève des défis supplémentaires à cause d’une situation socio-économique difficile, un enfant/parent malade ou différent, une famille nombreuse, un manque de réseau de soutien, etc.. Comme c’est souvent à ces familles là que le portage est le moins accessible, ça devenait une évidence que je me devais d’agir. Le coup d’envoi a été la réception de la bourse de 500$ à la fin de l’année 2016 offerte par le Familifest de Drummondville qui a fait peau neuve cette année et s’appelle désormais le Salon périnatalité Québec. » nous raconte l’instigatrice du programme. « Le portage c’est offrir un continuum sensoriel, affectif et sécurisant pour les bébés et leurs parents. Nous sommes très fières que le FamiliFest ait contribué à créer l’étincelle à l’origine de cette initiative! » Katia Peticlerc, fondatrice du Salon périnatalité Québec. Puis, il y a eu le député monsieur Sébastien Schneeberger qui a cru au projet monté et présenté avec Accueil Grossesse, octroyant une subvention à valeur égale.

À propos de l’Institut National du Portage des Enfants (INPE)

L’INPE est un OBNL panquébécois dont le siège social est à Drummondville. Nouvellement fondé en juin 2018, il vient combler l’absence d’organisme de référence concernant les pratiques du peau à peau et du portage des enfants au Québec. Il a pour mission de faire de l’éducation et de promouvoir ces deux pratiques auprès du grand public, des professionnels de la santé et des instances gouvernementales, en fournissant de l’information de qualité à jour, des programmes de formation spécialisés, du matériel éducatifs et en favorisant leur accessibilité.

À propos d’Accueil Grossesse

Accueil Grossesse œuvre depuis 30 ans au sein du territoire de la MRC Drummond. L’équipe de bénévoles offre un soutien gratuit pour la femme enceinte en difficulté́: amitié́, écoute et références, accompagnements, vêtements de bébé́ et de maternité́, accessoires pour le bébé́, lait, couches, tests de grossesse, et plus selon les besoins.

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment