Aliments biologiques québécois – Le ministre Lamontagne annonce une aide financière de 2,7 millions de dollars

Aliments biologiques québécois – Le ministre Lamontagne annonce une aide financière de 2,7 millions de dollars
© Photo Éric Beaupré. Tous droits réservés.

Politique

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. André Lamontagne, annonce l’octroi d’une aide financière de 2,7 millions de dollars à la Filière biologique du Québec pour la mise en œuvre de la Stratégie de valorisation des aliments biologiques québécois de 2019 à 2021

Il a fait cette annonce en marge de l’assemblée générale annuelle de cette organisation. Cette stratégie vise à faire augmenter la demande pour les aliments biologiques québécois et à développer les marchés en faisant valoir leurs bienfaits sur les plans de l’environnement, de la santé et de l’économie. Elle se traduit, notamment, par la réalisation d’activités qui mettent en valeur auprès des consommateurs les aliments biologiques québécois ainsi que les entreprises qui les produisent et les transforment.

« La Filière biologique du Québec est un partenaire privilégié du Ministère. Le secteur qu’elle représente occupe une place de choix dans la Politique bioalimentaire 2018-2025 ‑ Alimenter notre monde. Les aliments biologiques sont un vecteur de croissance pour l’ensemble du secteur bioalimentaire. Ils répondent aux préoccupations des consommateurs en matière de santé, de protection de l’environnement, de bien-être animal, de lutte contre les changements climatiques, d’emploi et d’économie locale. » – M. André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation

Le nombre d’entreprises qui produisent et transforment des aliments biologiques a presque doublé en 5 ans, passant de 1 409 en 2014 à 2 727 en 2018. Le Québec est maintenant le chef de file au Canada.

La Stratégie de valorisation des aliments biologiques québécois cadre avec l’un des objectifs de la Politique bioalimentaire 2018-2025 – Alimenter notre monde du gouvernement, qui consiste à doubler les superficies consacrées à la production biologique.

Le Ministère a mis en place un ensemble de mesures visant à appuyer le développement de l’agriculture biologique, dont le Programme d’appui pour la conversion à l’agriculture biologique qui a pour objet d’accroître l’offre de produits biologiques québécois.

 

Eric Beaupré
Eric Beaupré
RéDACTEUR_EN_CHEF
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment