Prix Hommage bénévolat-Québec André Lamontagne souligne la contribution de Rosalie Faucher, France Fradette et Partenaires 12-18 / Arthabaska

Prix Hommage bénévolat-Québec André Lamontagne souligne la contribution de Rosalie Faucher, France Fradette et Partenaires 12-18 / Arthabaska
© Photo Éric Beaupré. Tous les droits réservés.

DRUMMONDVILLE

En marge de la Semaine de l’action bénévole, le gouvernement du Québec a reconnu l’engagement exceptionnel de 40 personnes et organismes de toutes les régions lors de la 22e remise des prix Hommage bénévolat-Québec. Parmi les lauréates et lauréats, deux femmes et un organisme ont été honorés pour leur apport hors du commun au Centre-du-Québec.

« Je tiens à souligner la contribution exceptionnelle de Rosalie Faucher, de France Fradette et de Partenaire 12-18 / Arthabaska, qui par leur implication font une différence marquée dans la vie de leurs concitoyennes et concitoyens. Notre collectivité en est enrichie », déclare le député de Johnson et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec, André Lamontagne.

Rosalie Faucher, jeune bénévole – prix Claude-Masson, s’est impliquée dans la Lily Brairie au Centre communautaire récréatif Saint-Jean-Baptiste de Drummondville. Cette passionnée de lecture a pris plusieurs initiatives telles qu’aider aux choix de collections de livres de la bibliothèque, contribuer à la catégorisation des ouvrages sur un tableau Excel et étiqueter le dos de chacun des livres afin de faciliter le repérage des titres par les tout-petits. Elle a aussi su mobiliser des gens de son entourage pour assurer la pérennité de ce projet. Dès la fin de l’année scolaire, elle s’est proposée pour devenir la bénévole attitrée au prêt de livres. Tout l’été, elle s’est déplacée en autobus, en bicyclette ou en voiture avec ses parents pour maintenir la bibliothèque ouverte. Ainsi, elle a pris sa place au sein de ce projet qui lui tient à cœur.

La bénévole France Fradette contribue depuis plus de 30 ans à améliorer les conditions de vie de la population, entre autres celles des femmes. Très engagée, elle a étendu son action à la prévention du suicide et au Marathon de l’espoir, cause à laquelle elle a donné 15 années d’amour et d’énergie, unique collecte de fonds pour l’Œuvre du Partage. Par ailleurs, elle a réalisé une multitude de projets, mettant sur pied plusieurs organisations locales, régionales et nationales. Elle a fondé l’Inter-région, devenue le Réseau québécois de développement social. Elle y est demeurée active depuis sa création en 2003. Importante agente de changement et de développement social dans sa région et au Québec, elle rêve de milieux de vie sains, forts et animés, des conditions essentielles à l’épanouissement des personnes et des communautés.

Pour Partenaires 12-18 / Arthabaska, les adolescentes et adolescents représentent le renouvellement dans une économie rurale en restructuration. Selon cet organisme, il faut leur transmettre le désir de développer leur milieu en leur offrant la possibilité d’être membres actifs et non spectateurs. Des intervenants accompagnent des ados avec une approche mobilisatrice axée sur l’implication dans l’organisation d’activités au lieu de se contenter d’y participer. Ainsi, des activités planifiées et organisées par les jeunes leur permettent de passer de l’état de dépendance à une certaine autonomie en matière de loisirs et d’engagement social. Comme l’affirme son slogan, « Raccrocheur de jeunes, réveilleur de leaders », l’organisme croit possible d’intéresser les ados à s’établir dans les municipalités rurales pour y travailler, y demeurer et s’y impliquer.

 

La Rédaction
La Rédaction
CONTRIBUTOR
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon