(VIDÉO) Appels de menaces envers des policiers et des écoles de Drummondville: Vaste déploiement de la Sûreté du Québec

(VIDÉO) Appels de menaces envers des policiers et des écoles de Drummondville: Vaste déploiement de la Sûreté du Québec
Les policiers de la Sûreté du Québec de la MRC de Drummond ont fouillé et sécurisé les établissements scolaires de toute la région ce mercredi 29 novrembre. © Photo Éric Beaupré

Une série d’appels menaçants ont été logés envers des policiers de la Sûreté du Québec et des établissements scolaires à Drummondville au cours de la nuit de mardi à mercredi (28 et 29 novembre). Ces appels ont tenu une armada de policiers sur le qui-vive pendant de longues heures la nuit dernière, jusqu’à la rentrée scolaire de ce mercredi.  

 

Menaces directes envers les policiers de la SQ de la MRC Drummond en soirée

Le tout a débuté avec un appel logé à la centrale 911 en soirée mardi 28 novembre, menaçant directement les policiers de la Sûreté du Québec du poste de la MRC Drummond, et par la suite, envers trois écoles de la Commission scolaire des Chênes à Drummondville.

L’appel faisait état d’un homme en crise qui menaçait de s’en prendre directement aux policiers et de tuer ces derniers. Les policiers se sont alors rendus dans le Secteur du diable où le signal cellulaire avait été capté. Leurs recherches sont restées vaines mais, les policiers ont procédé à une surveillance du secteur tout au long de la soirée.

Menaces contre trois écoles de Drummondville.

Contacté par téléphone, le sergent Claude Denis de la Sûreté du Québec confirme qu’un premier appel a été reçu, menaçant les policiers du service de police.

Par la suite en début de nuit une série d’appels menaçants d’un même individu laissait entendre que des colis suspects avait été déposés dans trois écoles secondaire de Drummondville.

Menaces et alertes à la bombe prises au sérieux

« Les menaces ont été bien sûr prises au sérieux et inutile de préciser que les policiers et enquêteurs prennent très au sérieux ce genre d’appels », précise le Sergent Denis.

Les effectifs nécessaires ont rapidement été déployés sur l’ensemble du territoire, afin de sécuriser les établissements scolaires et s’assurer que les menaces n’étaient présentes.

Le Vingt55 sur le terrain pour rapporter l’information en direct

Les policiers de la Sûreté du Québec ont non seulement sécurisé les trois écoles de la Commission scolaire des Chênes visées par la menace, mais ceux-ci ont également passé la nuit et la matinée à s’assurer qu’aucun des autres établissements scolaires n’avait été visés.

Ainsi, nous avons été témoins que le Cégep de Drummondville, le Centre de formation professionnelle Paul-Rousseau ainsi que toutes les écoles ont été sécurisés (VIDÉO), par les policiers de la SQ.

Milieux scolaires sécurisés et sécuritaires

Au terme du déploiement et des nombreuses recherches par les policiers et les enquêteurs, aucun colis suspects ou traces d’infractions n’ont été retrouvés dans ou à proximité des écoles.

« L’opération a rapidement été mise en branle durant la nuit pour s’assurer que la sécurité des élèves et des employés soient assurée, mais également de permettre une intégration normale et sécuritaire pour les étudiants dans leurs milieux scolaires ce mercredi matin. » explique le sergent Claude Denis (SQ).

« Que ce soit un canular ou un individu instable, nos policiers et enquêteurs continuent leurs recherches et enquêtent afin de retracer l’auteur de ces appels et menaces. » précise le sergent Denis (SQ).

Celui-ci s’expose à de graves accusations criminelles.

Toutes les personnes possédant des informations sur cet individu ou série d’appels peuvent communiquer avec les autorités afin de faire progresser l’enquête en cours.

 

AUTRE LIEN SUR LE SUJET: https://vingt55.ca/blog/video-alerte-a-la-bombe-dans-trois-ecoles-de-la-commission-scolaire-des-chenes/

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon