Béatrice Moyen-Sylvestre, une Drummondvilloise aux championnats mondiaux ‘’Ninja Warriors’’

Béatrice Moyen-Sylvestre, une Drummondvilloise aux championnats mondiaux ‘’Ninja Warriors’’
Béatrice Moyen-Sylvestre © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Drummondville s’invite maintenant parmi les meilleurs Ninja Warriors au monde! En effet, une résidente de Drummondville et employée de Groupe Soucy, Béatrice Moyen-Sylvestre vient de se classer pour les Championnats Mondiaux de la UNAA, qui auront lieu à Prior Lake, Minnesota USA du 26 au 28 juillet au Mystic Lake Center.

Béatrice Moyen-Sylvestre aux championnats mondiaux ‘’Ninja Warriors’’ @ Crédit vidéo Eric Beaupré Vingt55

Une course à obstacles exigeante

Cette compétition consiste en une course contre la montre, incluant 7 à 15 obstacles demandant puissance, sens acrobatique, équilibre et un cardio d’enfer. Non seulement elle s’est classée, elle a même remporté l’or par pas moins de 2 minutes durant les qualifications, faisant d’elle la favorite de notre délégation Québécoise! Cet exploit est d’autant plus impressionnant sachant qu’elle fût initiée à ce sport à peine 1 semaine avant les qualifications! Une naturelle quoi!

Une importante préparation physique

Mais ce n’est pas sans préparation, loin de là! Dans les dernières années, c’est grâce à ses 6 jours d’entraînement par semaine qu’elle fut médaillée aux Championnats Canadiens en athlétisme sous la bannière du Vert&Or  et se débrouilla bien dans des compétitions d’élite en escalade avec son équipe de l‘Escarpé. Son parcours d’athlète lui donne donc tous les outils nécessaires pour se rendre en finale mondiale. D’ici là, il ne lui reste plus qu’à apprendre différentes techniques spécifiques à ce sport, ce qui implique beaucoup de pratiques à travers le Québec et le nord des États-Unis. C’est pourquoi elle a débuté une campagne de financement sur makeachamp.com/beatricemoyen-sylvestre en plus d’être fièrement supportée par ses commanditaires Sylvestre&Associésles Carrières St-Dominique Ltée et le Vingt55

Visant le podium, cette athlète a aussi récemment presque doublé sa charge d’entraînement en ajoutant course et mobilité le midi à ses 6 soirs d’entraînements musculaire et technique par semaine, avec l’aide de son entraîneur Simon-Louis Pépin de l’Escarpé à Drummondville.

C’est donc les bras lourds, le souffle court et la tête bien motivée qu’elle passe à travers chaque entraînement, toujours prête à se donner comme si c’était le jour J. Alors bonne chance Béatrice, Drummondville est avec toi!

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon