« Bête accident » près de Drummondville vers 4h30 ce lundi matin

« Bête accident » près de Drummondville vers 4h30 ce lundi matin
Le camion s'est retourné dans la bretelle de la sortie 179, tout près de Drummondville, en direction Montréal.Crédit photo : Éric Beaupré

Un chauffeur de poids lourds oeuvrant dans le domaine du transport spécialisé animalier a effectué une sortie de route causant la mort d’une soixantaine de bêtes ce lundi matin 2 octobre.

Les policiers ont été appelés à se rendre dans la bretelle de la sortie 196, tout près de Drummondville en direction Montréal, alors qu’un camion venait d’effectuer une embardée. Arrivés sur place, les premiers intervenants ont rapidement constaté qu’il ne s’agissait pas d’un bête accident de la route. En effet, le véhicule lourd transportait une centaine de bêtes. Plusieurs d’entre elles étaient éventrées sous la force de l’impact.  La remorque couchée sur le côté laissait les bêtes affolées s’échapper.

Quant au chauffeur d’une quarantaine d’année, il avait réussi à s’extirper de la cabine. Ce dernier a vite rassuré les policiers et ambulanciers sur son état de santé, ne souffrant que de blessures mineures dans les circonstances.

Rapatrier les bêtes éparpillées

Les autorités n’étaient toutefois pas au bout de leurs peines, car une bonne partie du convoi des veaux courrait le long des voies rapides. Les policiers ainsi que les employés du Ministère du
Transport du Québec (MTQ), ont eu fort à faire pour ramener le troupeau à un endroit sécuritaire. D’ailleurs, plusieurs bêtes sont décédées dans la remorque avec la force de l’impact.

Rencontré sur place, un copropriétaire de l’entreprise, Serge Roy,   a rapidement offert ses explications : « La priorité a été de s’assurer que personne n’avait été blessé dans l’accident. À mon arrivée, le chauffeur qui est  un conducteur d’expérience avait initialement refusé le transport ambulancier. Mais il a été invité à se rendre aux urgences par ambulance, afin de s’assurer de son état de santé. Nous ne voulions prendre aucune chance » explique-t-il. « Par la suite nous avons malheureusement dû constater que plusieurs veaux n’avaient pas survécu à l’accident. Sur les cent-dix bêtes, une soixantaine sont décédées », confirme M. Roy.

« Notre conducteur est un chauffeur d’expérience. Il semble privilégier un débalancement de la cargaison. Il venait tout juste de quitter l’abattoir qui se trouve à Sainte-Perpétue et il était en direction de l’abattoir de Saint-Germain. A priori, la vitesse ne semble pas en cause, comme en témoigne la scène d’accident.

Il semble que le camion ait dérapé sur une très courte distance. Il aurait basculé en raison du déplacement de la charge selon nos premiers constats », ajoute-t-il. Ce dernier termine son entretien en mentionnant l’urgence de s’occuper des vaux et d’assurer un suivi adéquat dans les circonstances.

La bretelle de l’autoroute 20 en direction Montréal a été fermée jusqu’au milieu de l’après-midi de lundi, afin de procéder au remorquage du véhicule et au ramassage des carcasses animales. Aucun dommage n’a été causé à l’environnement.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon