Billets de banque contrefaits en circulation sur le territoire de la MRC de Drummondville

Billets de banque contrefaits en circulation sur le territoire de la MRC de Drummondville
© Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

De faux billets de banque canadiens circulent sur le territoire de la MRC de Drummondville. Plusieurs dossiers ont été ouverts par la Sûreté du Québec (SQ) dans les commerces de Drummondville et de St-Cyrille alors que des individus auraient payé des achats avec de faux billets de banque.

Le dernier appel, rapporté ce matin, le 24 janvier, à la Sûreté du Québec de la MRC de Drummond confirme que des commerçants de la MRC ont été victimes d’achats payés avec de l’argent contrefait.

Selon les informations obtenues par le Vingt55, des commerçants de St-Cyrille et de Drummondville se sont retrouvés avec des coupures de vingt dollars contrefaites au cours des derniers jours. Les dossiers ont rapidement été relayés à la Sûreté du Québec, qui enquête présentement sur cette problématique qui touche quelques commerçants de la région.

La sergente Catherine Bernard, porte-parole de la Sûreté du Québec contactée par le Vingt55, a confirmé qu’un commerçant situé sur le boulevard Mercure avait fait appel aux policiers afin de remettre un billet contrefait de vingt dollars. Pour le moment, le dossier a été soumis aux enquêtes et le dossier suit son cours, comme nous l’a précisé la porte-parole.

Peu importe le scénario, la police doit être informée de la possibilité que des activités de contrefaçon soient en cours dans un commerce. Un signalement rapide permet aux enquêteurs et aux policiers de traduire les faussaires devant les tribunaux.

Votre section vidéo d’information locale – Vingt55

Espace vidéo partenaire vingt55 

La Sûreté du Québec rappelle qu’un commerçant qui constate être en présence d’un billet contrefait doit informer le Service de police, via le 911, et le remettre aux policiers, ou d’informer le service de police qu’une personne est en train d’utiliser un faux billet, de demander à ladite personne de demeurer sur place jusqu’à l’arrivée des policiers, après quoi elle devra remettre aux policiers le prétendu faux billet.

Le Code criminel prévoit plusieurs infractions relatives aux billets de banque : la fabrication de monnaie contrefaite, la mise en circulation de monnaie contrefaite et la possession de monnaie contrefaite. Des accusations peuvent également être portées pour l’utilisation d’une « chose ressemblant à un billet de banque ».

Selon la loi, il appartient à la personne de fournir les explications et celle-ci s’expose à des accusations liées à la mise en circulation de monnaie contrefaite, de possession de monnaie contrefaite ou pour l’utilisation d’une chose ressemblant à un billet de banque.

Afin de faire échec à la contrefaçon, la Banque du Canada offre aussi des outils et des moyens facilement accessibles pour aider le public et les commerçants à identifier les éléments de sécurité dont sont dotés les billets de banque authentiques.

Un billet vous semble suspect?

Si vous soupçonnez qu’on vous remet un faux billet, évaluez d’abord la situation pour vous assurer que vous n’êtes pas en danger, puis :

Refusez le billet poliment et expliquez que vous soupçonnez qu’il s’agit d’un faux.

Demandez un autre billet, que vous vérifierez également.

Conseillez à la personne de faire vérifier le billet suspect par le service de police.

Informez le service de police qu’on a peut-être tenté d’écouler un faux billet.

Restez courtois, n’oubliez pas que la personne en possession du billet peut être une victime innocente qui ignore que le billet est suspect.

Après une transaction

Si vous soupçonnez qu’on vous a remis un faux billet, faites-le vérifier par le service de police.

S’il s’avère authentique, il vous sera remis.

Peu importe le scénario, la police doit être informée de la possibilité que des activités de contrefaçon soient en cours dans la région. Un signalement rapide aide les policiers et les procureurs à traduire les faussaires en justice.

La Banque prend très au sérieux le problème de contrefaçon. En collaboration avec les policiers et les procureurs, elle surveille les risques de contrefaçon, y réagit et s’efforce de réduire leur incidence sur les Canadiens. Pour ce faire, elle se concentre sur ce qui suit :

Sûreté – Elle émet des billets dotés d’éléments de sécurité avancés qui aident à faire échec à la contrefaçon.

Information – Elle mène des activités de sensibilisation et montre au grand public, aux entreprises et aux corps policiers comment déceler les billets contrefaits.

Qualité – En faisant imprimer de nouveaux billets et en assurant le suivi de ceux qui sont en circulation, elle veille à ce que les billets usés soient remplacés efficacement et à ce que les billets qui servent dans les transactions quotidiennes soient de bonne qualité, et donc faciles à vérifier et à utiliser.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon