Budget fédéral 2019 – Les gouvernements de proximité heureux du rattrapage annoncé en matière d’infrastructures

Budget fédéral 2019 – Les gouvernements de proximité heureux du rattrapage annoncé en matière d’infrastructures
© Photo Éric Beaupré. Tous les droits réservés.

DRUMMONDVILLE

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) accueille positivement le dernier budget du gouvernement du Canada qui reprend de nombreuses demandes des gouvernements de proximité. Les investissements annoncés offriront de nouvelles possibilités aux municipalités notamment en leur offrant de nouveaux moyens pour entretenir et valoriser leurs infrastructures.

Des investissements bienvenus en infrastructures

L’intention du gouvernement canadien d’investir une somme ponctuelle de 2,2 G$ dans les infrastructures municipales réjouit le président de l’Union des municipalités du Québec, M. Alexandre Cusson « Le ministre des Finances, monsieur Bill Morneau, a sans doute les mots les plus justes pour décrire la situation des municipalités. Il a raison lorsqu’il décrit comme grave le déficit d’entretien de nos infrastructures. En ce sens, les investissements annoncés sont les bienvenus. Pour le Québec, c’est plus de 500 millions de nouvel argent qui ira par exemple dans les bibliothèques, les réseaux d’aqueduc et la mobilité durable », a déclaré d’entrée de jeu le maire de Drummondville.

« On le sait, ce gouvernement veut investir dans l’avenir. Il a raison de faire le pari des municipalités pour arriver à ses objectifs. Les gouvernements de proximité sont les mieux placés pour savoir ce qui est bon pour leur communauté. En première ligne dans le combat des changements climatiques, les investissements stratégiques proposés permettront non seulement d’améliorer le bilan carbone du Québec, mais aussi d’adapter nos collectivités aux effets des changements climatiques », a ajouté Monsieur Cusson, faisant référence aux sommes prévues pour appuyer les municipalités dans leurs interventions et leurs actions de rétablissement à la suite de catastrophes naturelles de grande envergure.

Internet haute vitesse comme clé du développement des régions

Le gouvernement fédéral a un rôle à jouer dans la vitalité des régions du Québec. Promis depuis longtemps, l’élargissement de la couverture d’Internet haute vitesse partout sur le territoire est une bonne nouvelle pour l’UMQ. Doté d’une enveloppe importante et d’un échéancier réaliste, ce grand chantier pourra compter sur la collaboration des gouvernements de proximité.

L’UMQ aurait toutefois souhaité un effort supplémentaire en soutien au développement économique régional, notamment dans les secteurs du transport aérien et maritime. Malgré l’attention portée sur la sécurité du réseau ferroviaire canadien, il est urgent que le Canada réinvestisse dans ses ports maritimes et ses aéroports. Négligés, ceux-ci ne répondent plus aux normes d’aujourd’hui.

Logements abordables et main d’œuvre : d’autres bonnes nouvelles pour les municipalités

L’UMQ a été entendue en matière de logements abordables. Le gouvernement fédéral se dote de deux initiatives, chacune de 300 M$, afin de stimuler l’innovation en matière de logements abordables et d’accélérer la construction de logements respectueux de l’environnement. L’UMQ salue aussi le prolongement de l’Initiative de financement de la construction de logements locatifs et l’ajout d’une enveloppe correspondante de 830 M$.

Le Québec, comme le reste du Canada, est aux prises avec un réel enjeu de pénurie de main-d’œuvre. La création de l’Allocation canadienne pour la formation, qui entrainera des dépenses de 1,7G$ sur cinq ans, est une bonne nouvelle. En définitive, l’UMQ rappelle qu’en la matière comme pour plusieurs autres sujets, les municipalités profiteraient d’un partenariat direct avec Ottawa pour répondre adéquatement à leurs nombreux défis.

La voix des gouvernements de proximité

Depuis maintenant 100 ans, l’UMQ rassemble les gouvernements de proximité de toutes les régions du Québec. Sa mission est d’exercer un leadership fort pour des gouvernements de proximité autonomes et efficaces. Elle mobilise l’expertise municipale, accompagne ses membres dans l’exercice de leurs compétences et valorise la démocratie municipale. Ses membres, qui représentent plus de 85 % de la population et du territoire du Québec, sont regroupés en caucus d’affinité : municipalités locales, municipalités de centralité, cités régionales, grandes villes et municipalités de la Métropole.

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon