Carl Joyal Salvas était intoxiqué et pas attaché

Carl Joyal Salvas était intoxiqué et pas attaché
Carl Joyal Salvas a connu une fin tragique en octobre dernierCrédit photo : Éric Beaupré

DRUMMONDVILLE – Le coroner Yvon Garneau en est venu à la conclusion que Carl Joyal Salvas est décédé au volant de son véhicule, dans la nuit du 19 au 20 octobre 2016 parce qu’il conduisait trop rapidement, qu’il n’était pas attaché et qu’il était dans un état de consommation.

Des échantillons biologiques prélevés sur le conducteur de 22 ans ont permis d’établir qu’il avait 170 mg d’alcool par 100 millilitres de sang, soit le double de la limite permise pour conduire. Il avait également consommé du cannabis et de la cocaïne.

Le coroner n’a pas été en mesure d’établir la vitesse exacte du véhicule au moment de l’impact, mais la violence de l’accident a permis de déterminer qu’elle était supérieure à la limite permise sur la route 122 à la hauteur de Saint-Edmond-de-Grantham. À l’étude de la dépouille, on n’a noté aucune trace de ceinture de sécurité et Joyal Salvas a été projeté sur plusieurs mètres lors de l’embardé. L’examen du véhicule n’a permis de déceler aucune défectuosité.

Résumé des faits

Comme d’habitude, Carl Joyal Salvas a terminé son quart de travail vers 22h45, le 19 octobre. À sa sortie, il s’est rendu dans un établissement licencié afin d’y rencontrer des amis. C’est à cet endroit qu’il aurait consommé. Il a quitté le bar vers 1h afin de retourner chez lui.

Vers 1h15, l’automobiliste, qui circulait seul sur la 122 en direction nord, a effectué une sortie de route et percuté un fossé, puis le mur d’une maison, avant de sectionner un poteau électrique. Il a terminé sa course dans un fossé. Le conducteur a été éjecté lors du contact avec la maison et s’est retrouvé sur le gazon. Il se trouvait à quelques pas de son domicile.

Les secours ont tenté de le réanimer, mais il était déjà trop tard.

La Rédaction
La Rédaction
CONTRIBUTOR
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon