Lui peut être remplacé facilement, un travailleur non, ralentissez dans les zones de chantiers routiers

Lui peut être remplacé facilement, un travailleur non, ralentissez dans les zones de chantiers routiers
Accident chantier routier © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le ministère des Transports et la Sûreté du Québec rappellent aux conductrices et conducteurs de partout au Québec l’importance de respecter la signalisation en vigueur dans les zones de chantiers routiers.

Afin de sensibiliser les usagers, une opération en sécurité routière s’est tenue aujourd’hui sur le chantier de l’autoroute Henri-IV, à Québec. À cette occasion, la Sûreté du Québec a exercé une surveillance accrue du chantier pour veiller au respect des limites de vitesse, rappelant ainsi l’importance d’adopter un comportement responsable et sécuritaire dans les zones de travaux.

Il faut souligner que la modification des vitesses suit un processus rigoureux d’analyse. Les entraves occasionnées par les chantiers routiers changent les conditions de la circulation. Les voies peuvent être rétrécies ou modifiées. La présence de signaleurs et de travailleurs ainsi que les configurations routières plus contraignantes exigent une attention particulière et un respect rigoureux de la signalisation orange. Aussi, certains travaux sont effectués par phase, rendant les conditions changeantes à tout moment.

De plus, en prévision des grandes vacances, profitons de l’occasion pour rappeler l’importance de respecter les limites de vitesse affichées sur toutes les routes du Québec.

En somme, la vigilance de chaque conducteur est essentielle pour la sécurité de chacun.

Soulignons qu’en plus de la présence policière, des radars photo mobiles sont utilisés pour détecter les excès de vitesse sur certains chantiers ciblés. Depuis 2011, en vertu du Code de la sécurité routière, les amendes sont doublées pour les excès par rapport à la vitesse affichée sur un panneau orange dans les zones de chantiers routiers.

Consultez le Québec 511

Pour planifier vos déplacements, connaître les chantiers surveillés par radars et vous renseigner sur les entraves, veuillez consulter le site quebec511.info.

La réalisation de travaux routiers et la présence d’entraves à la circulation exposent les travailleurs dans ces zones ainsi que les usagers de la route à un risque pour leur sécurité.

Lors de l’opération Orange, la Sûreté du Québec exerce une surveillance accrue d’un chantier routier sur le réseau du Ministère.

Dans certaines zones de travail, des radars photo mobiles pourront être utilisés afin de surveiller la limite de vitesse.

La présence de ces appareils, qui est toujours signalisée à l’avance, a un effet direct sur le comportement des conducteurs parce qu’elle modifie leur perception du risque d’être interceptés.

Dans une zone de travaux, les amendes auxquelles s’exposent les conducteurs interceptés en raison d’un excès de vitesse sont doublées. Par exemple, dans une zone où la limite de vitesse sur un panneau orange est de 70 km/h, pour un excès de vitesse de :

20 km/h, l’amende est de 110 $;

30 km/h, l’amende est de 210 $;

45 km/h, l’amende est de 390 $.

Depuis le 18 mai 2018, l’amende pour le conducteur d’un véhicule routier qui n’obéit pas aux consignes et signaux d’un signaleur, d’un brigadier ou d’un agent de la paix est doublée.

La fourchette des amendes se situe dorénavant entre 200 $ et 400 $.

Le nombre de points d’inaptitude passe de 3 à 4.

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon