COVID-19: Les employés de Créations Morin de Drummondville souhaitent que leur demande soit entendue

COVID-19: Les employés de Créations Morin de Drummondville souhaitent que leur demande soit entendue
Les employés de Créations Morin de Drummondville souhaitent une bonification salariale pour leur implication pour contrer la crise @ Crédit photo Eric Beaupré Vingt55

DRUMMONDVILLE

En mars dernier, l’entreprise Créations Morin de Drummondville a dû fermer temporairement ses portes n’étant pas reconnue comme entreprise essentielle aux yeux du gouvernement.

Lucie Talbot, vice-présidente du syndicat @ Crédit photo Eric Beaupré Vingt55

Afin de répondre à l’appel du premier ministre qui demandait aux entrepreneurs de faire preuve d’ingéniosité, la direction a apporté les modifications nécessaires afin de produire des équipements de protection pour les travailleuses et les travailleurs au front du réseau de la santé et des services sociaux.

Le retour au travail s’est donc effectué vers le 13 avril dernier. À l’instar des autres secteurs d’activité dits essentiels, le syndicat a demandé à la direction de verser une bonification salariale de 2$ l’heure aux salariés qui, par leur travail au quotidien, contribuent à passer à travers cette crise. Malheureusement, la direction refuse de reconnaître l’apport de ses employés et de verser ce montant en guise de reconnaissance.

Rencontrée par le Vingt55, Lucie Talbot, vice-présidente du syndicat explique :  ‘’ En adaptant rapidement sa ligne de production, Créations Morin a fait preuve d’initiative et de leadership, mais, pour que ça puisse fonctionner, l’implication des travailleuses et des travailleurs était essentielle. « Nous avons répondu positivement à l’appel de notre employeur; on s’explique très mal sa décision de ne pas reconnaître notre engagement »

Pourtant, de nombreuses entreprises de la région se sont engagées à verser, et pour plusieurs, rétroactivement au 15 mars, une bonification salariale à ses salariés qui ont répondu positivement à l’appel. Depuis le début de la crise, de nombreux programmes d’aide aux entreprises ont été mis en place dont, entre autres, la subvention fédérale qui rembourse l’équivalent de 75% de la masse salariale aux entreprises qui s’engagent à maintenir ses travailleurs à l’emploi.

« Que les entreprises puissent avoir accès à des programmes d’aide c’est parfait, que Créations Morin bénéficie de cette subvention, c’est bien, mais qu’il refuse de reconnaître l’engagement de celles et ceux qui effectuent le travail au quotidien dans ces conditions ça, c’est inacceptable! Pour nous, c’est clair, Créations Morin doit verser la bonification demandée » de dire Mario Pellerin, vice-président du Conseil central du Cœur-du-Québec, affilié à la CSN.

Les employés de Créations Morin de Drummondville souhaitent que leur demande soit entendue

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon