Québec annonce la réouverture des institutions muséales, des bibliothèques publiques et des cinéparcs

Québec annonce la réouverture des institutions muséales, des bibliothèques publiques et des cinéparcs
© Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

La ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, annonce que les institutions muséales, les bibliothèques publiques et les cinéparcs pourront être rouverts au public partout au Québec à compter du 29 mai prochain, permettant ainsi la reprise de certaines activités culturelles dans ces lieux.

Mentionnons toutefois que, dans les bibliothèques publiques, seuls les services de prêts de livres et de documents seront de nouveau disponibles. L’accès aux rayons et aux lieux physiques demeure interdit, sauf pour le personnel autorisé, et ce, jusqu’à nouvel ordre. Les visiteurs ne pourront circuler que dans la zone des comptoirs de services.

Tous les établissements devront se conformer aux règles sanitaires édictées par les autorités de santé publique et la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail, comme le prévoit notamment le Guide virtuel de normes sanitaires COVID-19 pour les institutions muséales et les bibliothèques.

La ministre annonce par ailleurs que la Direction générale de la santé publique a émis des avis favorables en ce qui concerne la reprise des activités des studios d’enregistrements musicaux et sonores et les captations de spectacles sans public à compter du 1er juin prochain. Cette reprise est permise à condition de suivre les mesures générales en milieu de travail recommandées par les autorités de santé publique, de respecter une distance de deux mètres entre les personnes sur scène ou en studio et de limiter l’équipe technique à moins de cinq personnes.

« La culture québécoise est devenue un refuge pour les Québécois pendant la pandémie : ils ont pu se divertir et s’enrichir du talent de nos créateurs, alors que les activités et les lieux culturels étaient mis sur pause. Avec la réouverture des institutions muséales et des bibliothèques publiques, après celle des librairies, des disquaires et des galeries d’art, nous franchissons aujourd’hui une nouvelle étape dans la reprise graduelle des activités culturelles. Il était primordial de rendre ces lieux culturels sécuritaires avant que les citoyens puissent à nouveau avoir accès aux œuvres et au talent de nos créateurs. Je travaille en ce sens, avec le milieu et le ministère de la Santé et des Services sociaux, depuis le début de la crise de COVID-19, et nous poursuivons cette collaboration afin que les beaux jours reviennent. » Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications

Rappelons que les décisions en lien avec la réouverture des différents secteurs d’activités sont prises selon l’évolution de la pandémie de COVID-19 au Québec, et qu’elles peuvent être révisées à tout moment. La réouverture est mise en œuvre de manière graduelle afin d’en évaluer les répercussions sur la progression du coronavirus. D’autres annonces pour le milieu culturel seront faites en temps et lieu.

Les institutions muséales et les bibliothèques publiques doivent mettre en place des mesures de protection, tant pour leurs employés que pour leurs visiteurs, qui respectent le protocole élaboré par les autorités de santé publique et la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail. Le ministère de la Culture et des Communications les invite par conséquent à communiquer avec leurs associations nationales, afin d’obtenir l’accompagnement nécessaire à la planification de leur réouverture, dans le respect des mesures sanitaires qui s’imposent.

 

La CNESST outille les institutions muséales et les bibliothèques pour une réouverture en toute sécurité

– En vue de la réouverture graduelle des institutions culturelles du Québec à compter du 29 mai, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) rend disponibles des outils spécifiques pour appuyer spécifiquement les employeurs, les travailleurs et les travailleuses des institutions muséales et des bibliothèques dans leur prise en charge de la santé et la sécurité du travail dans le contexte de la COVID-19.

L’objectif : soutenir les employeurs et les travailleurs du milieu muséales et des bibliothèques dans la mise en place des mesures de prévention appropriées et s’assurer que leurs activités peuvent reprendre dans les conditions les plus sûres et les plus saines possibles. Un guide virtuel de normes sanitaires COVID-19, une affiche ainsi qu’une liste de vérifications quotidiennes peuvent être téléchargés dès maintenant sur le site Web de la CNESST.

Ces outils font partie de la Trousse COVID-19 élaborée par la CNESST de concert avec la Direction générale de la santé publique (DGSP), le ministère de la Culture et des Communications, l’Institut national de santé publique du Québec de même que les associations syndicales et patronales de ces secteurs d’activités. La trousse offre une réponse concrète aux préoccupations des employeurs ainsi que des travailleurs et travailleuses quant aux mesures de prévention à mettre en place pour éviter la propagation du virus.

« La culture est une priorité pour notre gouvernement. Elle représente un secteur économique important, en plus de contribuer à l’épanouissement personnel et à l’enrichissement des connaissances de tous les Québécois. La culture est également un maillon important de notre tissu social et collectif. Elle permet de nous unir et de nous retrouver ensemble dans les moments difficiles, comme celui que nous vivons actuellement. C’est pourquoi votre gouvernement s’implique avec les acteurs de ce secteur pour trouver des solutions afin de permettre la reprise graduelle des activités. Je tiens également à saluer et à remercier les artistes et artisans pour leur implication dans cette crise. Votre créativité a permis de sensibiliser différentes strates de la population aux risques de propagation de la COVID-19. Je suis persuadé que le guide et les outils publiés par la CNESST permettront de rendre les musées et les bibliothèques sécuritaires, tant pour les travailleurs et les travailleuses que pour les gens qui les fréquentent. » Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

« La mise sur pause des activités culturelles a plus que jamais démontré à quel point la culture québécoise est essentielle dans notre vie et dans le développement du Québec. Depuis le début de la pandémie de la COVID-19, nous sommes à pied d’œuvre pour la relance du secteur culturel et je remercie le milieu et les sociétés d’État pour leur précieuse collaboration. À la suite de la réouverture des librairies, des disquaires et des galeries d’art, l’annonce d’aujourd’hui est une nouvelle étape dans la reprise graduelle des activités culturelles, dans le respect des consignes de la Direction générale de la santé publique. La réouverture de ces institutions ne pourra qu’être bénéfique au moral et au mieux-être des citoyens qui pourront s’enrichir  intellectuellement et se divertir dans des lieux culturels sécuritaires malgré ces temps difficiles. » Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications

« La CNESST poursuit son travail d’accompagnement auprès des employeurs, des travailleuses et des travailleurs en les outillant et en répondant à leurs besoins. Ce guide témoigne de notre engagement envers le milieu culturel. Il permettra au personnel et aux clientèles des musées et des bibliothèques de travailler dans des milieux sains et sécuritaires et de protéger leur santé. Il résulte de l’excellente contribution de tous les intervenants du milieu. » Manuelle Oudar, présidente du conseil d’administration et chef de la direction de la CNESST

Le Québec se remet au travail

La trousse d’outils de la CNESST s’inscrit dans la foulée de sa plus récente campagne de sensibilisation intitulée Le Québec se remet au travail. La campagne vise à rappeler l’importance de prendre tous les moyens pour protéger la santé et assurer la sécurité des travailleurs et des travailleuses. Employeurs, travailleurs et travailleuses doivent collaborer pour que la reprise des activités se fasse de manière sécuritaire. Plus que jamais, chacun a un rôle à jouer.

À noter que la trousse sera évolutive et s’adaptera aux mesures et aux recommandations de la DGSP. Les informations qu’elle contient demeurent valides jusqu’à ce que la DGSP déclare la fin de la crise sanitaire.

De plus, l’application mobile Ma Trousse CNESST, qui présente les outils rendus disponibles en lien avec la COVID-19, peut être téléchargée via Google Play ou App Store.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon