Des élèves confinés de façon préventive dans deux écoles de Saint-Germain-de-Grantham

Des élèves confinés de façon préventive dans deux écoles de Saint-Germain-de-Grantham
Des élèves confinés à Saint-Germain-de-Grantham © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

Saint-Germain-de-Grantham

Quelques centaines d’élèves des écoles Jésus-Adolescent et Roméo-Salois à Saint-Germain-de-Grantham et enfants du service de garde se sont retrouvés confinés dans les milieux scolaires respectifs après qu’une dame tenant un objet s’apparentant à une arme de poing ait été aperçue près d’un local de musique.

Des élèves confinés à Saint-Germain-de-Grantham © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

Intervention rapide des policiers et confinement

Les policiers et enquêteurs de la Sûreté du Québec ont rapidement convergé vers l’école après avoir obtenu l’information vers 15h, qu’une dame âgée avait été aperçue dans l’école avec ce qui s’apparentait à une arme. Selon ces mêmes informations, la dame qui portait un manteau rouge et les cheveux gris aurait ensuite quitté l’école.

Selon les informations obtenues par le Vingt55 sur place, personne n’aurait été menacé par cette dame, la version des premiers témoins, soit deux élèves et un professeur de musique, a été transmise aux policiers qui ont rapidement sécurisé les deux écoles et le centre communautaire de façon préventive.

La dame aurait été aperçue dans l’école avec un objet dans les mains, peut-être une arme, peut-être un pommeau de canne, mais c’était louche, aurait rapporté un témoin des événements.

Plusieurs parents inquiets ont accouru sur les lieux afin d’obtenir des réponses, les policiers et intervenants ont rapidement informés ceux-ci de la situation afin de les sécuriser.

Les écoles et corridors rapidement sécurisés

Les policiers fort de plusieurs formations de confinement ont rapidement investi les deux écoles et procédé à la vérification des lieux et sécurisé les deux établissements scolaires.

Au fur et à mesure que les informations entraient, les policiers ont érigé un vaste périmètre extérieur et validé les informations qui entraient.

Au terme de l’opération de ratissage, les policiers ont levé le confinement vers 16h

Au terme des vérifications, les policiers et la direction des écoles se sont entretenus avec les enfants afin de rassurer ceux-ci sur l’intervention qu’ils venaient de vivre, et ont tenu à les remercier de leur collaboration et efficacité qui a permis d’ouvrir le périmètre sécurisé rapidement et efficacement.

Bien que certaines personnes aient évoqué la possibilité d’un canular, les autorités n’ont rien négligé et rencontrent les deux principaux témoins, deux élèves afin de corroborer et valider leurs versions.

Les élèves ont été en mesure de retourner auprès de leurs familles respectives de façon sécuritaire sous la surveillance des professeurs et des policiers de la Sûreté du Québec.

Un support aux élèves sera offert par le Centre de services scolaire des Chênes

‘’ Compte tenu des émotions que cet événement peut générer, le Centre de services scolaire des Chênes déploiera, dans les heures qui viennent, les ressources nécessaires dans les deux écoles, afin de supporter les élèves qui ressentiraient le besoin’’ a précisé M. Bernard Gauthier du Service des communications du Centre de services scolaire des Chênes

Les policiers procéderont par enquête afin de déterminer l’identité de cette dame et d’établir les faits dans cette histoire.

Des élèves confinés à Saint-Germain-de-Grantham © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon