Deux solutions simples à la sortie de crise sont connues à Drummondville

Deux solutions simples à la sortie de crise sont connues à Drummondville
© Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

La pandémie a créé son lot d’inquiétudes, nos gouvernements et élus se font rassurants –  les discours sur un ton posé, bien orchestré, par les différentes équipes de communication font le travail heureusement pour rassurer les citoyens malgré l’incertitude économique et sociale et les craintes d’être infectés à la COVID-19.

En l’absence de vaccin efficace contre le Coronavirus, deux solutions prévalent à l’heure actuelle sur la tonne d’information qui nous est relayée en boucle 24/7 autant à Drummondville que sur la planète : les deux seules qui font la différence, sont de “Rester chez vous et de vous laver les mains régulièrement”, et pourtant, mon voisin, le vôtre et nous nous questionnons et cherchons encore la solution à la pandémie alors que les chercheurs du monde entier planchent sur la confection du vaccin qui sauvera la planète.

Une pause de statistiques, de chiffres, de nombres de cas présumés ou inquiétants aujourd’hui dans nos textes, un rappel tout simple et qui se veut rassurant à la crise qui frappe autant Drummondville que le reste de la planète.

Et si nous étions la solution à la sortie de crise ?

Alors que Montréal doit répondre à de nouvelles mesures d’urgence en déclarant l’urgence sanitaire et que nos voisins Américains prennent la pole sur la propagation mondiale de la Covid-19, y a-t-il une raison pour laquelle nous continuons à nous poser la question? Qu’est-ce qu’on peut faire ? Soyons à Drummondville aussi une partie de la solution efficace, restons chez nous, lavons-nous les mains, évitons la propagation ;  une équation et règle de trois toute simple. Les premiers ministres, François Legault et Justin Trudeau, Danielle McCann, ministre de la Santé, Geneviève Guilbault, vice-première ministre du Québec, ministre de la Sécurité publique et ministre et le Dr Horacio Arruda, les maires et mairesses, nos anges gardiens, personnel informé et médical ne cessent de le répéter et pourtant la pandémie progresse et atteint des sommets d’heure en heure.  La seule solution viable actuellement, selon tous les spécialistes de la santé et tous les gouvernements de la planète est simple : restons chez nous et lavons-nous les mains.

Oui mais je porte un masque, des gants, je veux ramasser les détritus en bordure de rue, ça nous occupe, oui mais je veux aller faire ma BA et l’afficher sur les réseaux sociaux aussi vite que le virus se propage pour signifier mon appui, apporter ma contribution à la crise mondiale du Covid-19, oui mais je vais garder mes distances, voyons je sais que c’est important,…..et si, notre contribution était aussi simple que de rester chez nous, d’éviter les déplacements et nous laver les mains, le ferions-nous, vraiment?

Sur une note positive, est-ce que ça va bien aller?

Oui, nous avons toutes les raisons de croire que nos élus, médecins, anges gardiens de la santé, font tout pour aider la population, le gouvernement et les autorités médicales et locales, l’équipe de l’hopital Sainte-Croix, CIUSS/MCQ, policiers, paramdédics et pomiers prennent les mesures adéquates pour nous aider à sortir de cette crise. Profitons du bon temps que nous impose la crise pour rester ensemble à la maison, sortir la boîte de photos de famille, regarder les souvenir, raconter des anecdotes, se rapprocher de notre famille. Prenons le temps de prendre le temps, nous avons le temps plutôt que de nous enquérir de ce que le voisin fait de mieux ou de grave, restons chez nous et ainsi nous aurons la certitude de faire notre part et que… ça va bien aller

Dr Horacio Arruda, directeur national de santé publique du Québec

COVID-19 Des mesures ont été prises par le gouvernement pour limiter la propagation

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon