Drame de Saint-Apollinaire – Une ”tragédie nationale” commente François Legault

Drame de Saint-Apollinaire – Une ”tragédie nationale” commente François Legault
Drame de Saint-Apollinaire - Une tragédie nationale commente François Legault

DRUMMONDVILLE

Le premier ministre du Québec a commenté les tristes événements de Saint-Apollinaire alors que les corps des deux enfants Norah et Romy Charpentier ont été retrouvés sans vie. Sandrine Vanhoutte, directrice du CEPS Drummond, rappelle que de l’aide est disponible en tout temps pour toute personne vivant des moments difficiles ou de la détresse. 

Personne n’est à l’abri d’un moment de détresse, d’une rupture amoureuse, d’une perte d’emploi ou d’une séparation; quand le noyau familial est ébranlé, il est facile de perdre ses repères et de tomber dans une détresse psychologique ou émotive, il devient aussi difficile de voir les solutions qui s’offrent à nous et qui sont à notre disponibilité pour s’en sortir ou pour faire la lumière de façon réfléchie lors de différentes situations difficiles qui sont, faut-il le rappeler, temporaires et momentanées.

Le premier ministre François Legault qualifie les événements de Saint-Apollinaire de ” tragédie nationale ”

‘’Une tragédie nationale, comme tous les Québécois, je suis bouleversé, sans mots. Perdre deux enfants, ce qu’on a de plus cher dans la vie, c’est incompréhensible. C’est une tragédie nationale”, s’est exprimé le premier ministre François Legault, par le biais des réseau sociaux, saluant les efforts des intervenants et policiers qui sont toujours à la recherche de Martin Carpentier, en fuite depuis quatre jours, dans cette histoire qui touche et ébranle l’ensemble de la province.

J’ai une pensée particulière pour la mère de Norah et Romy. Pour tous leurs proches aussi. C’est le Québec entier qui pleure avec vous aujourd’hui, a commenté le premier ministre invitant les personnes en détresse à contacter des ressources professionnelles: ‘’ Il n’y a aucune honte à aller chercher du soutien et de l’écoute’’, a écrit François Legault.

De l’aide disponible partout à Drummondville comme partout au Québec, il faut cependant briser les tabous et accepter de baisser les armes.

À Drummondville, le centre d’écoute et de prévenion de suicide Drummond offre écoute, aide et soutien, à toute personne qui communique avec la ligne d’écoute où des bénévoles compétents et formés pourront vous venir en aide sous différentes formes.

Contactée par le Vingt55 en lien avec les événements actuels et la détresse, Sandrine Vanhoutte, Directrice du Centre d’écoute et de prévention du suicide Drummond (CEPS) explique: ‘’ Sans commenter directement la situation actuelle, tout en offrant mes meilleures pensées à la famille et aux proches touchés par les récents événements. Que vous soyez touchés par les événements actuels ou que vous viviez de la détresse psychologique, familiale ou que vous ayez tout simplement besoin d’écoute pour vous aider à travers un ou des moments difficiles, les lignes téléphoniques et bénévoles du CEPS demeurent disponibles en tout temps, rappelle Sandrine Vanhoutte

Une page Facebook « À la douce mémoire de Norah et Romy » a été créée avec l’objectif de rassembler tous les témoignages de sympathies pour ensuite les offrir à la famille des deux fillettes.

Une vigie à la mémoire des deux enfants a été érigée par le Group Scout 128e de Charny

Le lieu de recueillement restera en place quelques jours dans le petit gazebo en haut des chutes. Si vous le voulez, vous pouvez y écrire un petit mot et/ou y allumer une chandelle.

Plusieurs personnes aimeraient effectuer une vigie en l’honneur de Norah et Romy Carpentier, aujourd’hui le 11 juillet 2020 à 19h30 au parc des Chutes-de-la-Chaudière (côté Charny).

Parents et enfants sont les bienvenus.

L’activité aura lieu peu importe la température, donc prévoir parapluie ou encore un imperméable.

Bien sûr, les recommandations concernant la Covid-19 demeurent en vigueur, soit la distanciation sociale de 2 mètres entre les familles, et le port du masque est recommandé.

Les règlements municipaux du Parc des Chutes, notamment les heures d’accès, devront être suivis.

La police de Lévis nous a confirmé qu’il n’y a pas de contre-indications, tant que les consignes Covid soient respectées.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon