Drummondville et plusieurs régions du Québec passeront en zone orange dès lundi

Drummondville et plusieurs régions du Québec passeront en zone orange dès lundi
© Crédit photo Émilie Naud. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Accompagné du ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Christian Dubé, et du directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda, le premier ministre, M. François Legault, a annoncé que cinq nouvelles régions passeront au palier d’alerte orange. Ainsi, dès le 8 mars, les régions de la Capitale-Nationale, de Chaudière-Appalaches, de l’Estrie, de la Mauricie et du Centre-du-Québec changeront de code de couleur.

Dans ces régions, le couvre-feu demeurera en vigueur, mais sera repoussé de 20 h à 21 h 30. Cela signifie également, pour ces régions, la réouverture des salles d’entrainement, des salles de spectacle et des restaurants (maximum de deux adultes par table, accompagnés, s’il y a lieu, de leurs enfants d’âge mineur). Aussi, la pratique en solo, à deux ou par les occupants d’une même résidence privée d’activités sportives et de loisirs dans les lieux publics intérieurs ouverts sera permise.

Les régions de Montréal, des Laurentides, de Lanaudière, de la Montérégie et de Laval demeurent, pour leur part, au palier rouge. « Il y a encore trop de cas actifs. Par prudence, nous devons maintenir ces régions en zone rouge », a souligné François Legault.

Le premier ministre a tenu à préciser que, bien que la situation épidémiologique se soit grandement améliorée dans l’ensemble des régions qui passeront au palier orange, au cours des dernières semaines, la question des variants continue d’être préoccupante et est suivie de très près par la santé publique. « Quand on regarde la situation de la pandémie de manière générale, on constate une stabilisation du nombre de cas et d’hospitalisations. On a atteint un plateau. En fait, l’augmentation du variant britannique, qui est plus contagieux, est venue arrêter la descente. Notre crainte, c’est que cela reparte à la hausse. Il va falloir rester très prudents si on ne veut pas revenir en zone rouge. Je veux être bien clair : même dans les régions orange, les rassemblements privés vont rester interdits. Notre marge de manœuvre est limitée », a averti le premier ministre.

Assouplissements supplémentaires
Les assouplissements qui ont été annoncés, le 26 février dernier, demeureront en place, après le 8 mars, notamment en ce qui concerne les piscines publiques, les patinoires et les cinémas, qui resteront ouverts en zones rouge et orange. « On souhaite pouvoir annoncer bientôt des assouplissements supplémentaires, surtout pour les jeunes, en matière de sports et de loisirs, mais il faut y aller très progressivement », a expliqué le premier ministre.

Conformément à cette approche, le premier ministre a profité de l’occasion pour annoncer un premier assouplissement en milieu scolaire : certaines activités parascolaires au préscolaire, au primaire et au secondaire pourront reprendre, dès le 15 mars, en groupe-classe uniquement, et ce, partout au Québec, tant en zone orange qu’en zone rouge.

Espace vidéo partenaire Vingt55 / Formation continue du Cégep de Drummondville

Également, en zone orange, les lieux de culte pourront accueillir un maximum de 100 personnes, à compter du 8 mars prochain, à la condition de l’application stricte des mesures sanitaires.

Si la situation épidémiologique demeure favorable, de nouveaux assouplissements devraient être annoncés, dès la semaine prochaine, pour les salles de spectacles, les lieux de cultes et les sports. « Je sais l’importance des sports dans la vie des gens, en particulier des jeunes. Il n’y a rien de mieux que le sport pour évacuer le stress. C’est incontournable pour la santé mentale de plusieurs, mais on doit tous comprendre que certains sports peuvent amener des contacts et, donc, de la contagion », a expliqué M. Legault.

Rappelons qu’un couvre-feu demeurera en vigueur sur l’ensemble du territoire québécois, soit à 20 h en zone rouge et à 21 h 30 en zone orange, que le télétravail restera obligatoire et que les rassemblements, tant intérieurs qu’extérieurs, seront toujours interdits, partout au Québec et en tout temps.


« Je comprends que depuis un an, on a souvent demandé des efforts importants aux Québécois. Mais maintenant, on a une arme qui est certaine : les vaccins. Les vaccins vont tuer le virus, du moins en grande partie. On voit donc vraiment la lumière au bout du tunnel. Il faut juste se rendre au bout. On parle de quelques semaines. Merci infiniment de votre patience et de votre résilience. On est dans la dernière ligne droite. Ce serait plate qu’après un an d’efforts, on perde la bataille dans les dernières semaines. Si on est prudents, on va bientôt gagner tous ensemble. » – François Legault, premier ministre du Québec

« Grâce aux efforts de la population, la contagion a été considérablement ralentie dans plusieurs régions. Il s’agit d’une excellente nouvelle. Toutefois, j’insiste sur l’importance de ne pas relâcher la vigilance et de respecter les mesures en place, et ce, malgré les changements de palier. La situation est encourageante et la vaccination a pris son envol. Mais avec une proportion croissante de cas liés aux variants, il est crucial de respecter les consignes en vigueur pour contrôler la transmission dans la communauté. » – Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon