Élagage d’arbres, nettoyage des gouttières ou de piscines : attention aux lignes électriques

Élagage d’arbres, nettoyage des gouttières ou de piscines : attention aux lignes électriques
@ Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55 Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Avec l’arrivée de l’automne et la chute des feuilles, l’élagage des arbres, le nettoyage des gouttières et les autres travaux extérieurs sont en cours un peu partout. À Drummondville, comme partout en province, es risques d’électrocution sont bien présents et des accidents graves, voire mortels, sont évitables.

Malheureusement, quelques cas d’électrisations survenus au cours des derniers jours dans les régions de Montréal et de Québec ainsi qu’au Saguenay-Lac-Saint-Jean nous poussent à réitérer les conseils de base pour tous les travaux près de notre réseau.

Les lignes électriques font partie de notre environnement. Il peut donc être facile d’oublier leur présence ainsi que la règle de prudence la plus élémentaire en ce qui les concerne : ne rien approcher des fils. En particulier, il ne faut jamais oublier le danger quand on effectue des travaux en hauteur et qu’on manipule des objets longs. Il faut être conscient des risques et faire appel à des professionnels formés pour travailler près des fils électriques.

Voici ce qu’il faut toujours faire avant de grimper quelque part ou de manipuler un objet long (échelle, perche de piscine, etc.) :

Repérer s’il y a des fils à proximité.

S’assurer de ne rien approcher à moins de trois mètres d’un fil de moyenne tension.

S’assurer également que rien ne touche les fils de basse tension (ce qui comprend les fils du branchement de la résidence). Ces fils comportent une gaine isolante, mais celle-ci peut être fissurée ; l’isolation des conducteurs serait alors déficiente.

Il faut particulièrement se méfier des fils de moyenne tension. Ces fils situés au sommet des poteaux sont souvent confondus avec les parafoudres. Ce sont des fils métalliques de faible diamètre, sans gaine isolante, qui sont déposés sur des isolateurs ressemblant à des petits bols de porcelaine. Malgré leur apparence anodine et le fait qu’ils ne sont pas isolés, ces fils sont extrêmement dangereux !

Un peu plus bas que les fils de moyenne tension se trouvent les fils de basse tension. C’est au moyen de ces fils que les maisons sont raccordées au réseau électrique. Le terme « basse tension » peut laisser croire que ces fils sont sans danger, mais ce n’est pas le cas. Ils peuvent transporter plusieurs centaines d’ampères, de quoi provoquer un grave accident.

Plus bas que les fils basse tension se trouvent de gros câbles recouverts d’une gaine isolante noire. Ce sont les fils de télécommunications, qui servent au téléphone et à la câblodistribution. Ils n’appartiennent pas à Hydro-Québec et ne présentent pas de risque de choc électrique. Cependant, rien ne doit venir s’appuyer dessus.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFILE

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon

Installez l'appli Vingt55

Installer l'appli Vingt 55
×