Exploitation sexuelle des jeunes – Prévention et intervention Québec annonce 1,75 M$ pour la réalisation de 29 projets

Exploitation sexuelle des jeunes – Prévention et intervention Québec annonce 1,75 M$ pour la réalisation de 29 projets
© Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

La vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Mme Geneviève Guilbault, annonce qu’une somme de 1 750 000 $ sera octroyée à 29 organismes pour les appuyer dans la poursuite de leurs projets visant à contrer l’exploitation sexuelle des jeunes.

Cette aide financière s’inscrit dans le cadre du Programme de prévention et d’intervention en matière d’exploitation sexuelle des jeunes qui soutient des initiatives d’importance ou des actions structurantes auprès des jeunes vulnérables âgés de 12 à 25 ans, à risque d’exploitation sexuelle ou qui en ont été victimes.

« L’exploitation sexuelle est une problématique d’une grande complexité; nous ne ménageons aucun fort pour nous y attaquer. Par le biais de ce programme, nous souhaitons financer des activités de prévention et d’intervention visant la diminution des facteurs de risque chez nos jeunes. Ces 29 projets visent notamment à mieux comprendre la manière dont se manifeste et s’articule ce fléau dans un milieu donné afin d’augmenter sa capacité à intervenir auprès des clientèles vulnérables. » – Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

Le Programme de prévention et d’intervention en matière d’exploitation sexuelle des jeunes (PPI) est issu de la Stratégie gouvernementale pour prévenir et contrer les violences sexuelles 2016-2021.

Ses objectifs s’inscrivent dans les orientations de prévention de la Commission spéciale sur l’exploitation sexuelle des mineurs.

Il prévoit une aide financière afin de soutenir la mise en œuvre d’actions préventives visant la réduction de l’exploitation sexuelle des jeunes.

Les projets financés s’appuient sur une compréhension locale fine de l’exploitation sexuelle, sont élaborés en concertation avec les partenaires et les intervenants du milieu, et présentent une démarche structurée et cohérente de prévention et d’intervention.

Le soutien financier prend la forme de subventions renouvelables sur une période de cinq ans.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon