Fin de session parlementaire à Ottawa : François Choquette garde le cap en prévision de la campagne électorale

Fin de session parlementaire à Ottawa : François Choquette garde le cap en prévision de la campagne électorale
© Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Alors que les travaux parlementaires ont pris fin à Ottawa, le député François Choquette est plus que jamais déterminé à continuer
le travail déjà amorcé sur le terrain.

[bsa_pro_ad_space id=4]

L’urgence climatique et la défense de la langue française auront été au cœur des enjeux importants à la Chambre des communes.

« Au cours des huit dernières années, je me suis fait un devoir de défendre la langue française et l’identité québécoise. Les compressions aux services en français en Ontario et l’absence d’un seuil minimal de contenu francophone dans l’entente entre Netflix et le gouvernement libéral nous prouve qu’il ne faut jamais baisser la garde », affirme le député de Drummond.

En matière d’environnement, François Choquette dénonce la décision d’approuver le projet d’expansion de l’oléoduc Trans Mountain par le gouvernement du Justin Trudeau qui va, selon lui, à l’encontre de l’urgence climatique actuelle.

« Une journée, les libéraux déclarent l’urgence climatique et, le lendemain, ils donnent le feu vert au projet d’oléoduc Trans Mountain qui polluera autant que l’ajout de trois millions de voitures sur les routes du pays! Au NPD, on a le courage d’agir, notamment en mettant fin aux subventions à l’industrie des énergies fossiles et en ayant de meilleures cibles de réduction de GES. »

 

Eric Beaupré
Eric Beaupré
RéDACTEUR_EN_CHEF
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon