Frappe policière en matière de services sexuels sur une mineure – Un premier accusé reconnu coupable à Drummondville

Frappe policière en matière de services sexuels sur une mineure – Un premier accusé reconnu coupable à Drummondville
L’accusé William Osadchuk © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

C’est à la suite d’une opération policière menée les 2 et 3 octobre derniers à Drummondville par le Service des enquêtes sur les crimes majeurs de Boucherville, en collaboration avec la Division des enquêtes sur la cybercriminalité et l’Équipe intégrée de lutte contre le proxénétisme (EILP) que l’accusé William Osadchuk et huit autres accusés avaient été arrêtés et accusés.

L’accusé William Osadchuk et Me Robert Bellefeuille © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

Un premier procès en lien avec l’opération policière et arrestations

Le procès de l’accusé se tenait aujourd’hui en anglais au palais de justice de Drummondville alors que l’avocat, Me Robert Bellefeuille pour la Défense, a tenté de faire valoir que l’accusé n’avait pas intentionnellement et explicitement sollicité le site de rencontres en ligne dans le but d’y obtenir les services sexuels d’une mineure.

L’accusé, William Osadchuk, a comparu en présence de son avocat, Me Robert Bellefeuille. Celui-ci a tenté de faire valoir, dans un procès qui aura duré près de cinq heures, qu’au moment d’initier le contact avec la jeune femme par l’entremise d’un site de rencontres en ligne, son client présumait que les membres du site en ligne étaient tous âgés de plus de 18 ans et qu’il souhaitait seulement une rencontre amicale. Selon cette version, Osadchuk voulait seulement discuter avec une jeune femme lors d’une rencontre, se sentant seul et souffrant du syndrome d’Autisme. Selon un proche rencontré sur place et son avocat, il avait tenté sa chance par l’entremise d’un site de rencontres en ligne; version que l’honorable Juge Danielle Côté n’aurait finalement pas retenue pour faire lever l’un ou les chefs d’accusation.

Espace fier partenaire Vingt55 : Mikes Drummondville, commander en ligne ici

L’événement ‘Créez votre Duetto’ est de retour chez Mikes à Drummondville !

Opération policière et arrestations

La présumée jeune femme qui s’avérait être un agent double de la SQ l’aurait invité dans un restaurant situé en bordure de l’autoroute 20 à Drummondville. Lors des échanges par messagerie, cette dernière avait informé l’accusé qu’elle n’avait que 16 ans; ce qui n’a pas empêché l’accusé de poursuivre ses démarches et échanges avec la jeune femme. Une fois arrivé sur les lieux du premier rendez-vous, l’accusé est informé par la jeune femme qu’elle se trouve à l’hôtel situé l’autre côté de l’autoroute, elle y invite l’accusé à le rejoindre. C’est au moment où un échange d’argent a lieu dans la chambre entre l’accusé et l’agent double que les policiers avaient procédé à son arrestation,

Le procureur de la Couronne, Me Kevin Mailhot, a quant à lui fait valoir que l’accusé a, une fois informé du jeune âge de la jeune femme, continué les démarches et s’est présenté à la rencontre dans le but d’y obtenir des services sexuels malgré la version présentée par la Défense, celui-ci a selon la preuve et témoignage d’ailleurs informé la jeune femme ‘’être clean’’ et sans histoire.

Décision sur le banc

L’honorable Juge Danielle Côté a rendu son verdict après avoir analysé la preuve déposée et soupesé la version de l’accusé, le reconnaissant coupable des deux chefs d’accusation de leurre informatique et d’obtention de services sexuels moyennant rétribution d’une personne âgée de moins de 18 ans, le 2 octobre dernier à Drummondville.

Le procureur de la Couronne, Me Kevin Mailhot, a demandé la confection d’un rapport psychosexuel et psychologique de l’accusé avant les représentations sur sentence qui auront lieu le 24 mars prochain à Drummondville.

L’accusé a repris le chemin des cellules le temps de connaître la sentence qui lui sera imposée le 24 mars prochain. Il est passible d’une sentence minimum d’un an de détention.

Les huit autres accusés dans le dossier devraient comparaître prochainement dans leurs dossiers respectifs. Le Vingt55 sera encore une fois sur place pour vous informer de la suite des procédures dans ce dossier.

Grâce à votre-emploi.ca, trouvez des opportunités d’emplois et de carrière !
Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon