Incendie – Les pompiers secourent une dame à mobilité réduite coincée dans sa demeure à Drummondville (Vidéo)

Incendie – Les pompiers secourent une dame à mobilité réduite coincée dans sa demeure à Drummondville (Vidéo)
© Photo et video Éric Beaupré. Tous les droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Un drame a été évité de peu à Drummondville rue Auguste alors qu’une dame à mobilité était coincée dans sa demeure et qu’un incendie se propageait à l’intérieur de la résidence.

La dame à mobilité réduite coincée dans sa demeure

C’est l’occupante des lieux qui a elle-même contacté le 911 à 23h12 pour signaler l’incendie dans sa résidence, avisant la répartitrice qu’elle était incapable d’évacuer sa demeure d’elle-même en raison de sa condition physique et de la fumée qui remplissait la demeure rendant l’air irrespirable.

L’intervention rapide et efficace des pompiers du Service des incendies de Drummondville a permis d’éviter le pire .

À l’arrivée des premiers pompiers, une colonne de fumée noire se dégageait déjà par des fenêtres de la résidence. L’occupante des lieux avait réussi à s’approcher d’une fenêtre. Le premier pompier arrivé sur les lieux a rapidement porté assistance à la dame l’aidant à sortir par une fenêtre avant de la demeure alors que les sapeurs-pompiers investissaient les lieux par la porte principale.

Dès la première brèche dans la porte avant, la fumée noire ne laissa aucun doute sur la grande quantité de fumée qui avait rempli la demeure. Munis d’appareils respiratoires, les pompiers ont pénétré dans la demeure afin de s’assurer qu’aucun autre occupant n’était présent sur place avant de localiser le foyer d’incendie et de le maîtriser.

L’incendie aurait pris naissance, selon les premières informations à proximité d’un foyer à bois.

Alertée et réveillée grâce à son avertisseur de fumée.

Selon ce qui a été permis d’apprendre sur place par le Vingt55, la dame de 59 ans était seule dans sa résidence au moment de l’incendie. Elle avait un détecteur de fumée fonctionnel, c’est ce qui lui aura assurément sauvé la vie dans les circonstances.

La dame de 59 ans a été prise en charge par les paramédics de Dessercom qui l’ont conduit au centre hospitalier de Drummondville. Selon les informations médicales et les autorités, la dame se portait bien et était hors de danger.

Un service de préemption aux feux de circulation efficace à Drummondville

Il aura fallu moins de six minutes aux pompiers, aidés par les feux de préemption dont sont munis la majorité des feux de signalisation de la Ville, pour répondre à l’appel et se rendre sur les lieux efficacement et sécuritairement.

Les feux «préemption» permettent d’effectuer la gestion des feux de circulation par un système à bord des véhicules incendie et qui permet de libérer la voie au passage d’un véhicule du service des incendies de Drummondville.

 

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment