Investissements routiers – Plus de 155 M$ pour maintenir et développer les infrastructures de transport et contribuer à la relance économique de la région du Centre-du-Québec

Investissements routiers – Plus de 155 M$ pour maintenir et développer les infrastructures de transport et contribuer à la relance économique de la région du Centre-du-Québec
Chantier Centre-du-Québec © Crédit photo Eric Beaupré. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec, M. André Lamontagne, au nom du ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, M. François Bonnardel, annonce des investissements de 155 416 000 $ pour les deux prochaines années afin d’assurer le maintien et l’amélioration des infrastructures routières de la région du Centre-du-Québec. Il s’agit d’une somme supérieure à celle annoncée l’an dernier, ce qui contribuera également à la relance économique de la région et du Québec tout entier.

 Chantier Centre-du-Québec © Crédit photo Eric Beaupré. Tous droits réservés.

Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, l’annonce d’aujourd’hui aura des retombées économiques et sociales significatives. En effet, en contribuant au maintien de plus d’un demi-million d’emplois directs et indirects partout sur le territoire québécois, ces investissements publics généreront également des retombées économiques de plusieurs milliards de dollars chaque année, en plus d’assurer à la population des réseaux de transport sécuritaires et de qualité.

« À nouveau cette année, votre gouvernement démontre que d’investir massivement dans le maintien et l’amélioration de l’état des routes et des structures du Centre-du-Québec est une priorité. Nous souhaitons que la relance économique passe notamment par le secteur des transports, dont par la réalisation des nombreux projets dévoilés aujourd’hui. Grâce à l’implication soutenue de mes collègues députés, jamais un gouvernement n’aura autant investi dans la réfection des infrastructures de transport de votre région. » – François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie

« L’annonce d’aujourd’hui sera sans doute reçue comme une bouffée d’air frais par la population de la région du Centre-du-Québec. Dans le contexte actuel, nous avons grandement besoin d’investissements pour maintenir et créer des emplois chez nous. De plus, la réalisation de ces projets améliorera concrètement notre qualité de vie en permettant des déplacements plus sécuritaires et plus efficaces sur l’ensemble de notre réseau. » – André Lamontagne, député de Johnson, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec

« La région de Drummond-Bois-Francs n’est pas en reste avec les annonces du ministère des Transports faites aujourd’hui. Investir massivement dans nos infrastructures se veut essentiel pour la sécurité et la fluidité de nos routes. Des annonces qui s’inscrivent dans une démarche pour les gens de notre région. » – Sébastien Schneeberger, député de Drummond-Bois-Francs et leader parlementaire adjoint du gouvernement

« Merci à mon collègue François Bonnardel. Il s’agit d’une belle et bonne nouvelle tant pour le territoire d’Arthabaska-L’Érable que pour l’ensemble du Centre-du-Québec. Ces importants investissements dans nos infrastructures vont contribuer à assurer des déplacements plus sécuritaires et efficaces pour l’ensemble de la population. L’accent sera mis sur les travaux d’amélioration de la sécurité de la route 116 entre Victoriaville et Plessisville, mais il n’en demeure pas moins que toute la circonscription bénéficiera de ces investissements. » – Eric Lefebvre, député d’Arthabaska et whip en chef du gouvernement

« En plus d’assurer la sécurité des usagers de la route, le bon état des infrastructures de transport joue un rôle essentiel dans le maintien d’une économie régionale forte, ce qui a un effet sur la qualité de vie et la viabilité à long terme de nos collectivités rurales. Je suis particulièrement heureux des investissements sur l’autoroute 55, située au milieu de ma circonscription et constituant un lien névralgique pour notre économie. » – Donald Martel, député de Nicolet-Bécancour

Les sommes investies dans la région du Centre-du-Québec se répartissent comme suit :

90 286 000 $ pour des chaussées en bon état;

47 446 000 $ pour des structures en bon état;

17 489 000 $ pour un réseau efficace et sécuritaire;

195 000 $ pour le maintien en bon état de structures et de ponceaux situés sur des emprises ferroviaires abandonnées.

Parmi les projets annoncés, mentionnons :

L’amélioration de la sécurité sur la route 116 (asphaltage sur plus de 35 km et ajout de feux de circulation à l’intersection du 12e Rang, à Princeville);

L’asphaltage d’un total de plus de 100 km sur les autoroutes 20 et 55;

La réfection majeure de la chaussée des routes 132 et 263, à Bécancour.

Grâce à l’adoption de la Loi concernant l’accélération de certains projets d’infrastructure, deux projets seront réalisés plus rapidement dans la région du Centre-du-Québec, notamment celui du réaménagement de l’autoroute 55 entre Bécancour et Sainte-Eulalie.

Malgré le contexte de la pandémie de COVID-19, plusieurs projets ont été menés à terme en 2020, par exemple :

L’asphaltage de la route 143 sur plus de 23 km dans les municipalités de Drummondville, Saint-Pie-de-Guire, Saint-Majorique et Saint-Bonaventure;

La reconstruction de la structure située sur le boulevard des Bois-Francs, au-dessus de la rivière Gosselin, à Victoriaville;

La reconstruction de la structure située sur le 4e Rang, au-dessus du ruisseau Gobeil, à Sainte-Hélène-de-Chester.

Le Centre d’écoute et de prévention suicide Drummond partenaire Vingt55

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon