La Divine Soirée Blanche – Près de 1 250 personnes et 160 000 $ en profits nets

La Divine Soirée Blanche – Près de 1 250 personnes et 160 000 $ en profits nets
Plus de 1 250 personnes rassemblées pour la 9e édition de la Divine Soirée Blanche de la Fondation René-Verrier, tenue au Parc de la Paix à Drummondville. Crédit photo Exposeimage

DRUMMONDVILLE

C’est sous un ciel incertain, mais somme toute très clément, que s’est tenue hier soir la 9e édition de la Divine Soirée Blanche au profit de la Fondation René-Verrier.

Encore une fois cette année, la magie de la Divine Soirée Blanche a opéré. En effet, avec près de 1 125 participant(e)s auxquels s’ajoutaient les 125 bénévoles, l’activité ne cesse de prendre de l’ampleur d’année en année en confirmant sa place d’incontournable dans le calendrier estival. Pour la Fondation René-Verrier, qui organise cette importante levée de fonds, c’est un montant d’environ 160 000 $ en profits nets qui a été amassé lors de cette soirée magique.

Les organisateurs, ayant pris le pari de la chance en tenant l’évènement à l’extérieur malgré la menace d’orages, auront misé juste. C’est donc au Parc de la Paix longeant le Boulevard St-Joseph à Drummondville que s’est tenu l’événement. « Après avoir été contraints de faire la Divine à l’intérieur depuis 2 ans, l’objectif de cette année était de se faire voir au maximum et de profiter de la magie que seul un lieu extérieur peut offrir. C’est beaucoup plus de boulot pour notre équipe logistique, mais ça vaut vraiment la peine. Nous sommes très fiers du résultat présenté. Tous les commentaires sont unanimes quant au succès d’hier soir. C’est un travail colossal pour notre équipe mais nous sommes tellement bien entourés, autant par nos vaillants bénévoles que par nos fournisseurs hautement professionnels. Nous sommes super bien rodés ! » souligne fièrement la directrice générale, Marie-Julie Tschiember.

La soirée s’est toutefois terminée plus rapidement qu’à l’habitude, puisque la décision a été prise de fermer le site vers 22 :30 afin que tous puissent rentrer chez eux en toute sécurité alors qu’une série importante de cellules orageuses, avec foudres et éclairs, sévissaient au-dessus de Drummondville.

La Divine Soirée Blanche de la Fondation René-Verrier, tenue au Parc de la Paix à Drummondville. Crédit photo Exposeimage

Des moments d’émotions pures

Parmi les moments les plus marquants de la soirée : les témoignages de Caroline et Marie-Claude Caya. Les deux sœurs jumelles sont venues raconter la perte de leur mère, vécue à la Maison René-Verrier en 2017. Emplies d’émotions, elles ont livré leur récit sous l’attention des 1250 personnes qui les ont écoutées silencieusement avec énormément de respect.

Autre grand moment d’émotion : le moment où, Isabelle Savoie et sa fille Sarah Pelletier sont venues chanter « Angel » sous la lueur des chandelles, pour créer un moment solennel, en mémoire de ceux et celles qui nous ont quittés. Les deux chanteuses ayant également bénéficié des services de la Maison René-Verrier avec la perte de la grand-mère maternel.

Autre fait marquant, lors de son discours d’ouverture, la présidente bénévole Élizabeth Verrier, a souligné le fait que le matin même de cette 9e édition, la Maison René-Verrier accueillait son 600e patient depuis l’ouverture de 2015. Un clin d’œil de la vie que même le hasard ne peut expliquer…

Des valeurs d’entraide et de don de soi

Une des particularités de la Divine Soirée Blanche est sans doute l’implication, non seulement monétaire mais également humaine de la grande majorité des partenaires et commanditaires de l’événement. « Nos commanditaires impliquent leurs employés dans la tenue de l’événement. C’est une excellente façon pour eux d’intégrer des valeurs d’entraide et de don de soi avec leur équipe à eux. Avec le temps, c’est devenu un aspect qui nous distingue comme organisme puisqu’en commanditant la Fondation René-Verrier, les entreprises peuvent également bonifier leur programme de ressources humaines. Rien de tel que de se sentir utile pour être valorisé ! En fait, sur les 150 bénévoles de la Divine, au moins 80 personnes viennent de chez nos commanditaires et travaillent avec nous pour créer la magie de la Divine. » explique la directrice générale.

Un événement écoresponsable et fier de l’être

C’est également avec énormément de fierté que les membres du comité organisateur soulignent l’implication de spéciale de Monsieur Gabriel Parenteau et son acolyte Yves Caron, qui, avec leur groupe de bénévoles nommé « Les Dragons ardents », ont combiné plus de 65 heures de bénévolat afin de rendre l’événement écoresponsable, allant même jusqu’à nettoyer le terrain jusqu’à tard dans la nuit.

Édition 10e anniversaire en 2020 !

Alors que les idées se mettent déjà en place en prévision de la prochaine édition qui soulignera le 10e anniversaire de la Divine Soirée Blanche qui aura lieu le 18 juin 2020, les remerciements se tournent vers l’inestimable implication du comité organisateur : Danielle Tremblay, Gabriel Parenteau, Guy Gagné, Isabelle St-Onge, Brigitte St-Onge, Maryse Lalime, Maryse Montour, et Marie-Claude Boisvert. La Fondation René-Verrier tient également à remercier le Groupe Drumco et Soprema qui sont les présentateurs officiels de l’événement entier ainsi que Boire et frères pour le moment des chandelles illuminées. S’en suivent les Cascades, UV Mutuelle, Canadian Tire, SAQ, Groupe Beaucage Drummondville, Lemire Précision, Canadian Tire, Leclerc assurances, Productions Star Flash, Transport Dessaults, Essity, Location NRJ, Autobus Voltigeurs, Groupe DPI, Chapiteaux Centre-du-Québec, Création McKaig, Loutec, Ladouceur paysagiste et la Ville de Drummondville ainsi que plusieurs autres fournisseurs logistiques essentiels à la bonne tenue de l’événement.

 

 

La Rédaction
La Rédaction
CONTRIBUTOR
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment