La forêt privée du Centre-du-Québec se porte bien grâce à la plantation de plus de 31 millions d’arbres

La forêt privée du Centre-du-Québec se porte bien grâce à la plantation de plus de 31 millions d’arbres
© Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

La Société sylvicole d’Arthabaska-Drummond (SSAD) et ses 800 membres ont procédé à la plantation de tout près de 100 000 arbres au cours de la dernière année, ce qui porte le bilan à plus de 31 millions de nouveaux plants depuis 1979, une superficie dépassant les 12 700 hectares.

« Notre mission consiste à mettre en valeur les propriétés des propriétaires forestiers de la région. Ça passe, bien entendu, par la coupe et la vente, mais ce ne serait pas possible sans la plantation de nouveaux arbres. Nous optons pour une saine gestion de nos terres et ça passe par un maintien et même, dans certains cas, l’accroissement du couvert forestier. L’environnement, nous l’avons à cœur », a affirmé le président de la SSAD, Martin Lajeunesse, en assemblée générale annuelle, ce week-end.

Au cours de la dernière année, 93 producteurs forestiers ont réalisé des investissements pour plus de 850 000$ sur le territoire, une progression de 12% par rapport à l’année précédente. Ils ont ainsi contribué à la bonification et à la valorisation de 605 hectares de terrains boisés au Centre-du-Québec.

Plus de 50 nouveaux membres ont adhéré à la Société au cours de la dernière année, ce qui porte le total à tout près de 800 sur les territoires des MRC d’Arthabaska et de Drummond.

Vers un ralentissement

Selon l’ingénieur forestier Alexandre G. Picard, on peut s’attendre à un certain ralentissement en 2019-2020 pour la Société et ses membres. « Les signes extérieurs pointent vers une baisse des prix cet été combiné à un ralentissement au premier trimestre de 2019. La prochaine année en sera une année de service à la clientèle. Le travail entamé au cours des dernières années doit être perpétué. Ainsi, tous les commentaires constructifs permettant d’améliorer les services que nous vous offrons seront grandement appréciés », estime-t-il.

Les producteurs forestiers centriquois sont tout de même en bonne posture, considérant trois bons bilans au cours des exercices financiers 2016 à 2019.  Au cours de la dernière année, les bonnes conditions ont permis d’augmenter la mise en marché des bois de près de 30%. De plus, des droits de coupe supplémentaire de 88 000$ ont été versés aux propriétaires, une augmentation de 35%.

À propos de la SSAD

Fondée en 1979, la mission de la SSAD est la mise en valeur et l’aménagement intensif des ressources forestières sur les terres privées dans une optique de développement durable. L’organisme contribue également au développement socio-économique de la région par la création d’emplois et l’amélioration du patrimoine forestier. Les interventions de la Société sylvicole améliorent la qualité de la propriété du producteur forestier.

 

La Rédaction
La Rédaction
CONTRIBUTOR
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment