La Mijoteuse – Espace collaboratif-créatif, ‘’Prends TA PLACE au centre-ville’’, un projet innovant pour les entrepreneurs drummondvillois

La Mijoteuse – Espace collaboratif-créatif, ‘’Prends TA PLACE au centre-ville’’, un projet innovant pour les entrepreneurs drummondvillois
Photo : De gauche à droite : Caroline Beaumont, Anne-Claire Benoit, Camille Dion (en avant), Caroline Dion, Marc-André Pepin, Annie Doucet et Pierre Touzel Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Un tout nouveau projet de parrainage, ‘’Prends TA PLACE au centre-ville’’, permettra à 8 travailleurs autonomes ou microentrepreneurs de s’installer, de s’afficher et, de réseauter à moindre coûts dans l’aire partagée de La Mijoteuse, espace collaboratif-créatif, situé au cœur du centre-ville de Drummondville, et ce, pour une année complète.

En effet, avec à cet engagement collaboratif et collectif, ayant comme objectif de soutenir l’entrepreneuriat régional, tout le monde sera gagnant. Pour les parrains, des entrepreneurs drummondvillois déjà bien établis, ils en retireront une visibilité supplémentaire et la fierté de donner au suivant. De leur côté, les parrainés auront la chance de travailler au quotidien sur leur projet d’affaires et d’accroître leur visibilité tout au long de l’année.

Le ministre André Lamontagne a confirmé son appui

En juillet dernier, le Ministre André Lamontagne, a confirmé son appui à l’organisme grâce à un soutien financier d’un montant discrétionnaire de 5 000$, ce qui permet à La Mijoteuse de mettre en place ce nouveau projet.

Projet parrainage entrepreneur:

Parrains et parrainés | Appel de candidatures

D’ailleurs, La Mijoteuse est actuellement en appel de candidatures tant pour les entreprises intéressées à parrainer que, les entrepreneurs et travailleurs autonomes souhaitant être parrainés. Pour plus d’informations, vous pouvez communiquer avec Caroline Dion au 819-850-9443 ou par courriel à info@lamijoteuse.ca .

Garder le cap sur ses objectifs

À l’aube de son 3e anniversaire, La Mijoteuse, espace collaboratif-créatif a passé les derniers mois à revoir complètement ses stratégies afin de garder le cap sur ses objectifs de départ. À travers un projet de relance mis en place au printemps dernier avec l’aide de différents intervenants de son réseau d’affaires, La Mijoteuse est désormais sur une nouvelle lancée et plus déterminée que jamais.

Du soutien et un nouveau conseil d’administration

Qui plus est, La Mijoteuse a su bénéficier d’un soutien incontestable de son réseau d’affaires puisqu’en mars dernier, lors d’une rencontre ‘’coup de pouce’’ avec les adjoints des députés locaux, certains mentors de la Cellule de mentorat de la SDED et quelques ressources intervenantes venues soutenir l’organisme dans sa relance, les cofondatrices Anne-Claire Benoit et Caroline Dion, ont bien compris qu’il était urgent de mettre en place un conseil d’administration élargi. En moins de 24h, les gens ciblés acceptaient d’emblée de joindre le projet de relance de La Mijoteuse. En seulement 3 rencontres, la nouvelle administration a rapidement pris le pouls de la situation, élaboré de nouvelles stratégies nécessaires à la mise en place de cette nouvelle lancée!  La Mijoteuse, peut maintenant compter sur Pierre Touzel, directeur général de l’ACEE du Québec, Camille Dion, présidente sortante de la JCCD et directrice de compte chez Desjardins entreprises, Caroline Beaumont, conseillère pédagogique pour la direction de la formation continue et des services aux entreprises du Cégep de Drummondville, Annie Doucet, designer commerciale et coworker à La Mijoteuse ainsi que, Marc-André Pepin, président et directeur général de Les Emballages Box Pack qui se sont joints aux deux cofondatrices et administratrices.

Arrivée de l’ACEE du Québec et renouvellement de la JCCD jusqu’en 2022

De plus, au printemps dernier, l’Association des clubs entrepreneurs étudiants du Québec (ACEE) a confirmé son arrivée pour le 1er août dernier et ce, pour les 3 prochaines années. La Jeune Chambre de commerce de Drummond (JCCD), installée à La Mijoteuse depuis l’ouverture en novembre 2016, a aussi confirmé le renouvellement de son entente locative également jusqu’en 2022. Ces deux engagements, jumelés à la stabilité des coworkers déjà en place, auront été très déterminants quant au positionnement de La Mijoteuse en tant qu’acteur entrepreneurial incontournable pour les entrepreneurs en devenir.

Briser l’isolement et collaborer

Depuis son ouverture, en plus des locations de salles de réunion aux entreprises et organismes québécois, La Mijoteuse accueille travailleurs autonomes et micro-entrepreneurs en leur louant des espaces de travail adaptés à leur réalité.

Sa mission est d’offrir un espace collaboratif et créatif dédié au développement de l’entrepreneur et de son entreprise. Un environnement de travail dynamique qui favorise le sentiment d’appartenance, les rencontres professionnelles enrichissantes, les interactions constructives, les opportunités d’affaires et l’innovation.

Dans le but de briser l’isolement, près d’une vingtaine de coworkers s’y côtoient quotidiennement, sans bail commercial dans une formule clé en main. Ils collaborent ensembles, se réfèrent, se soutiennent, partagent leurs idées et s’animent grâce à des dîners, des 5@7 ou des activités planifiées. ‘’C’est un environnement d’entreprise qui crée aussi un sentiment d’appartenance, ce qui est inexistant pour les travailleurs autonomes ou les micro-entrepreneurs’’, explique Caroline Dion.

Élargir son offre de service

Dès le départ, La Mijoteuse avait comme objectif de devenir un acteur impliqué dans la vie des entrepreneurs. Cela n’a pas changé puisqu’avec l’arrivée de l’ACEE du Québec, la présence de la JCCD et la mise en place de nouveaux projets rassembleurs, l’organisme tant à se positionner là où il le souhaitait avant même son ouverture. Sa vision à long terme est d’être reconnu comme un lieu privilégié et un acteur engagé, qui cohabite et interagit en synergie dans un écosystème entrepreneurial. Dans sa stratégie et dans l’importance de ne pas empiéter dans la cour des autres, La Mijoteuse prévoit rencontrer les différents intervenants du milieu dans les prochains mois. ‘’Nous avons révisé la mission de l’organisme afin de lui permettre d’élargir quelque peu son offre de service actuelle’’, mentionne Pierre Touzel. D’ailleurs, en juin dernier, avec Anne-Claire Benoit, celui-ci a rencontré deux des propriétaires des Terrasses St-Frédéric, messieurs Alain Vallières et Pascal Pelletier, afin de leur présenter le plan de relance de l’OBNL, et, d’ainsi s’assurer de leur appui. ‘’Ils ont toujours été derrière le projet et nous voulions nous assurer qu’ils étaient toujours là!’’, ajoute Anne-Claire Benoit, présidente de La Mijoteuse.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon