La vaccination s’accélère et Québec élargit la vaccination à plus de groupes prioritaires

La vaccination s’accélère et Québec élargit la vaccination à plus de groupes prioritaires
Vaccination © Crédit photo Eric Beaupré. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a fait le point aujourd’hui sur l’opération de vaccination qui s’accéléra de façon considérable au cours des prochains jours.  

Des quantités importantes de doses de vaccin ont été reçues dans les derniers jours et plusieurs livraisons sont également prévues sous peu. Ce sont ainsi plus de 700 000 doses qui sont disponibles pour la prochaine semaine. Comme il a été annoncé, la vaccination sera ouverte aux personnes de 60 ans et plus dans l’ensemble des régions du Québec dès demain, le 8 avril.

Vaccin AstraZeneca

Des livraisons importantes du vaccin d’AstraZeneca permettront d’accélérer la vaccination à court terme. Ainsi, des cliniques désignées sans rendez-vous offrant le vaccin AstraZeneca pour les personnes entre 55 et 79 ans seront en place dans toutes les régions du Québec dès demain, 8 avril, à l’exception du Bas-Saint-Laurent, du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de la Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine et de la Côte-Nord, qui débuteront le vendredi 9 avril la vaccination sans rendez-vous du AstraZeneca.

La prise de rendez-vous sera disponible dès la semaine prochaine. Notons que dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue, le vaccin d’AstraZeneca ne sera pas offert, compte tenu des variants.

Rappelons que par mesure de précaution, ce vaccin sera offert aux personnes de 55 à 79 ans. Les informations pertinentes pour obtenir ce vaccin, avec ou sans rendez-vous, se trouvent sur la page Québec.ca/vaccinCOVID.

Réitérons que le Québec a toujours accordé une importance capitale à la sécurité des vaccins et à la santé de la population qui les reçoit. Le Québec dispose d’un système de surveillance de la sécurité vaccinale très performant et d’une excellente expertise en la matière. Bien que l’administration du vaccin d’AstraZeneca aux personnes âgées de moins de 55 ans soit temporairement suspendue en attendant que les évaluations des experts soient terminées, les bénéfices du vaccin sont toujours considérés beaucoup plus grands que les risques.

Vaccination des personnes de moins de 60 ans considérées à très haut risque de complications de la COVID-19

La vaccination sera élargie à de nouveaux groupes prioritaires à Montréal à compter de la semaine prochaine. La vaccination se fera par les médecins traitants.

Les personnes qui sont présentement hospitalisées avec une condition les mettant à risque de complications de la COVID-19; 

Les patients suivis en milieu hospitalier pour de la dialyse rénale, les personnes greffées et celles présentement sous traitement pour des cancers; 

Les personnes qui doivent recevoir une dose de vaccin sous la supervision d’un allergologue en milieu hospitalier.

Les pharmaciens pourront également contribuer à rejoindre des personnes présentant ces conditions qui ne pourront être vaccinées en milieu hospitalier.

Vaccination des travailleurs de milieux à risque important d’éclosion

La vaccination des travailleurs de la santé se poursuit. Par ailleurs, le personnel qui est en contact avec le public dans les milieux de travail suivants pourront se faire vacciner dans les centres de vaccination de Montréal dès la semaine prochaine :

Personnel des écoles primaires et secondaires;

Personnel des milieux de garde pour enfants (garderies, CPE, etc.);

Personnel de la sécurité publique (pompiers, policiers, centres de détention, etc.);

Travailleurs du milieu communautaire;

Travailleurs étrangers temporaires du milieu agricole; 

Personnel des abattoirs;  

Personnel de secteurs miniers en région éloignée.

Pour la majorité de ces travailleurs, il faudra s’inscrire dans une section spécifique du portail. Des mécanismes de contrôle de l’admissibilité à la vaccination seront mis en place à l’entrée des sites de vaccination et une preuve d’emploi sera d’ailleurs demandée. Dans certains milieux, la vaccination par une équipe mobile sera organisée.

« Avec les quantités importantes de vaccins qui seront disponibles au Québec au fil des prochaines semaines, nous entamons une nouvelle étape de notre opération de vaccination. Nous maintenons le cap sur notre objectif d’administrer une première dose à toutes les personnes qui souhaitent obtenir le vaccin d’ici la Fête nationale. Nos équipes travaillent d’arrache-pied pour offrir la vaccination au plus de personnes possibles, de façon ordonnée. Je tiens à réitérer que l’ensemble des vaccins administrés au Québec sont sécuritaires et ont démontré leur efficacité. Dès que ce sera possible pour vous, faites-vous vacciner. » Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux  

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon