La vigilance d’une employée de la Banque Scotia permet aux policiers d’arrêter une présumée fraudeuse à Drummondville

La vigilance d’une employée de la Banque Scotia permet aux policiers d’arrêter une présumée fraudeuse à Drummondville
Arrestation Banque Scotia © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

La vigilance d’une employée de la Banque Scotia située sur le boulevard René-Levesque à Drummondville a permis aux policiers de mettre la main au collet d’une jeune femme prise la main dans le sac alors qu’elle tentait de compléter une transaction à l’aide de faux documents.

C’est un deuxième événement similaire à survenir en quelques semaines à Drummondville alors que le 6 mai dernier un groupe d’individus avait été arrêté alors qu’ils tentaient également frauduleusement d’obtenir des montants d’argent à la succursale de la CIBC à l’aide de faux documents.

Cette fois, c’est autour de l’employée au comptoir de la banque Scotia située sur René-Levesque d’avoir flairé la tentative de fraude, vendredi dernier. L’employée a rapidement décelé le stratagème et fait appel aux policiers de la Sûreté du Québec.

Intervention rapide des policiers de la Sûreté du Québec.

Les policiers avisés de la tentative de fraude sont rapidement arrivés sur place et neutralisé et interrogé la suspecte dans cette affaire, explique Aurélie Guindon, porte-parole de la Sûreté du Québec, contactée par le Vingt55.

Les policiers ont rencontré la principale suspecte sur place. À la lumière de ses explications et des documents trouvés en sa possession, les policiers ont procédé à son arrestation sur place. La jeune femme âgée début vingtaine a été conduite au poste de la Sûreté du Québec (S.Q)  MRC de Drummond où elle a été rencontrée et interrogée par les enquêteurs.

Les autorités confirment que personne n’a été blessé ni menacé et que la jeune femme s’est rendue sans résister à son arrestation.

La porte-parole de la SQ, Sgt Aurélie Guindon, confirme au Vingt55 que des accusations de production de faux documents, supposition de personne et de tentative de fraude ont été déposées au cours de la même journée contre la jeune femme âgée dans la vingtaine. ‘’ Elle a été remise en liberté au terme de l’enquête et devra revenir devant les tribunaux dans ce dossier pour faire face aux différents chefs d’accusation qui ont été portés contre elle, confirme la porte-parole.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon