La Ville de Drummondville redouble d’ardeur pour endiguer la pandémie de COVID-19

La Ville de Drummondville redouble d’ardeur pour endiguer la pandémie de COVID-19
Alain Carrier maire de Drummondville ©Crédit photo Eric Beaupré. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

lead

À cet égard, le maire de Drummondville, M. Alain Carrier, a rappelé avec force qu’il était crucial de reprendre les bonnes habitudes du printemps dernier : « Ces nouvelles directives sont mises en place, car la situation à Drummondville est des plus préoccupantes, même critique. Je lance un appel à toutes les Drummondvilloises et tous les Drummondvillois : il faut se ressaisir et appliquer strictement les règles établies par la Direction générale de la santé publique ».

 

Du même souffle, le maire Carrier a salué la mobilisation du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) pour casser la vague pandémique qui touche durement Drummondville : « Je me réjouis des efforts de dépistage supplémentaires qui sont déployés pour tester plus de gens et ainsi tenter de juguler les trop nombreuses infections qui frappent notre territoire ».

 

À ce titre, comme le rappelle le CIUSSS MCQ, les personnes qui ont été en contact avec un individu déclaré positif à la COVID-19 et les personnes qui présentent des symptômes, aussi légers soient-ils, doivent se faire dépister sans délai. Un léger mal de gorge, un nez qui coule, des courbatures sont souvent de petits maux anodins, mais il peut aussi s’agir de la COVID-19. Il faut se faire dépister!

 

En se faisant dépister, les citoyens contribuent à freiner l’évolution de la maladie dans la communauté. Pour prendre rendez-vous, la population peut utiliser la plateforme en ligne Clic santé ou encore composer le 1 877 644-4545. Aussi, il est important de rappeler que la collaboration aux enquêtes épidémiologiques est cruciale et que le traçage aussi permet de lutter contre la pandémie.

 

La Ville souhaite également préciser que des ressources psychosociales sont disponibles pour celles et ceux qui en ressentent le besoin. La maire Carrier précise : « J’invite la population à ne pas hésiter à faire appel aux professionnels qui sont là pour ça et qui permettent d’apaiser l’anxiété, les inquiétudes ou le stress. Vous pouvez appeler la ligne Info-Social en composant le 811 ou le CEPS Drummond en composant le 819 477-8855 ».

 

La Ville mobilisée pour assurer les services essentiels

Comme ce fut le cas au printemps 2020, les professionnels de la Ville demeurent mobilisés pour assurer la continuité des services aux citoyens.

 

« Nos équipes sont à la tâche pour répondre de manière efficace, innovante et responsable aux besoins, aux attentes et aux aspirations de la population. Je salue d’ailleurs la résilience de tous les employés municipaux dont le dévouement au service de la population est à souligner », a fait savoir M. Francis Adam, directeur général de la Ville de Drummondville.

 

Les Drummondvillois peuvent compter sur l’efficacité de chaque service municipal, bien que des ajustements soient indispensables : « Nous faisons notre part pour éviter les situations problématiques en milieu de travail. Ainsi, certains horaires sont ajustés pour respecter le couvre-feu et tous les employés qui le peuvent sont en télétravail », a ajouté M. Adam.

 

Enfin, comme ce fut également le cas lors de la première vague, la Ville entend prêter main-forte à des organismes communautaires qui pourraient avoir besoin de forces vives pour répondre à celles et ceux qui dépendent de leur soutien. En effet, de nombreux bénévoles étant âgés de 65 ans et plus, ces derniers se doivent de rester confinés. La Ville demeure en contact avec ces organismes si importants pour les personnes dans le besoin afin de suivre l’évolution de la situation.

 

Qui plus est, devant la gravité de la situation, la Ville de Drummondville, en collaboration avec la Sûreté du Québec et le Service d’intervention d’urgence civil du Québec, réactive son escouade COVID-19. Cette dernière sillonnera les lieux les plus achalandés et les plus problématiques du territoire pour faire de la sensibilisation et assurer le respect des consignes sanitaires.

 

« Comme vous, la pandémie m’affecte. Moi aussi, j’ai une famille, des petits-enfants et des amis que j’ai hâte de retrouver. Je dois faire des sacrifices, comme tout le monde. C’est maintenant qu’il faut adapter nos comportements. C’est sérieux. La situation est grave, chez nous, à Drummondville. Le virus est bien présent », a insisté le maire de la Ville de Drummondville, M. Alain Carrier.

 

Rappel des consignes sanitaires de base

Les autorités municipales se font le relai du gouvernement provincial en rappelant qu’il est déterminant d’observer la même rigueur qu’au printemps dernier concernant le respect des gestes barrières pour se protéger de la COVID-19.

 

Rappelons qu’il est primordial de respecter la distanciation physique de deux mètres en tout temps, de fréquemment se laver les mains avec du savon ou une solution hydroalcoolique pendant 20 secondes et de tousser ou d’éternuer dans son coude. Aussi, le port d’un couvre-visage est également obligatoire dans tout lieu public et les déplacements doivent être limités à l’essentiel.

 

Dans certains cas, précisons qu’il est absolument requis de s’isoler : à l’obtention d’un test positif, sur présentation de symptômes, dans l’attente d’un test ou d’un résultat, dans le cas d’un contact avec une personne positive, ou lors d’un retour de voyage.

 

« Le respect des consignes est extrêmement important pour nous protéger collectivement. Nous partageons tous cette responsabilité pour prémunir nos concitoyens les plus vulnérables et pour combattre ce virus que nous finirons par vaincre. J’en appelle à tous pour rester mobilisés », a martelé M. Yves Beaurivage, directeur du Service de sécurité incendie et sécurité civile de la Ville de Drummondville, et également coordonnateur de l’Organisation municipale de sécurité civile de Drummondville.

 

D’ailleurs, la Ville de Drummondville mettra de l’avant une nouvelle campagne d’information et de sensibilisation auprès de la population, campagne qui a pour objectif de bien faire comprendre la gravité de la situation et l’importance d’adapter dès maintenant ses comportements en respectant les différentes directives sanitaires.

 

Ce qu’il faut retenir concernant les différents services municipaux

Afin de respecter les nouvelles directives gouvernementales, la Ville adapte le fonctionnement de ses services tout en assurant la qualité et la continuité de l’offre auprès des citoyens.

 

  • Hôtel de ville

L’hôtel de ville reste ouvert au public. Il est néanmoins demandé aux citoyens de privilégier le recours à des moyens de communication à distance pour entrer en contact avec l’organisation municipale. Pour ce faire, il est important de consulter le répertoire disponible sur le site Web de la Ville, au drummondville.ca/nous-joindre, afin d’obtenir les coordonnées requises comme le numéro de téléphone général 819 478-6550. Aussi, une liste complète de tous les services en ligne est également disponible au drummondville.ca/services-en-ligne.

 

  • Bibliothèque publique de Drummondville

L’accès à la bibliothèque est possible uniquement sur rendez-vous, à la suite de l’utilisation du service de prêt sans contact qui permet l’obtention d’un maximum de 20 documents pour emporter par l’entremise du catalogue virtuel, accessible au portfolio.drummondville.ca. Toutefois, les heures d’ouverture régulières sont ajustées pour respecter le couvre-feu, soit le lundi, de 12 h à 19 h 30, du mardi au vendredi, de 9 h 30 à 19 h 30, et les samedis et les dimanches, de 9 h 30 à 17 h. Une fois la sélection de documents préparée, un membre du personnel de la bibliothèque entre en contact avec l’usager afin de convenir d’un rendez-vous pour la cueillette des documents réservés. La récupération des documents se fait à l’accueil de la bibliothèque.

 

Par ailleurs, rappelons que la bibliothèque compte près de 12 000 documents numériques. L’usager n’a qu’à se rendre au drummondville.pretnumerique.ca et à se connecter à l’aide de son numéro d’abonné et de son mot de passe pour profiter de ce service.

 

Enfin, il sera possible pour les étudiants d’accéder aux espaces de travail de la bibliothèque sous peu. Plus de précisions concernant l’horaire et les modalités de ce service seront annoncées prochainement.

 

  • Loisirs et sports

Pendant la période de confinement, aucune activité sportive ou de loisir n’est permise dans les installations intérieures comme les arénas, l’aquacomplexe, le complexe sportif Drummondville ou les centres communautaires. Seules les activités sports-études pourront avoir lieu à l’intérieur de ces infrastructures.

 

La Ville précise qu’aucune activité de hockey extérieur en groupe n’est dorénavant autorisée. Seul le patinage libre est possible aux patinoires réfrigérées, toujours sur réservation au drummondville.ca/patinage, ainsi qu’aux patinoires de quartier.

 

  • Séances du conseil municipal

Les séances du conseil municipal, dont la prochaine sera tenue le 18 janvier, demeurent sans public. Rappelons que les citoyens peuvent suivre les séances publiques en direct, dès 19 h, sur NousTV (canal 3 et 555) ou en ligne sur le site Web de la Ville. Ils disposent également de plusieurs moyens pour poser une question au conseil. Ainsi, ils peuvent utiliser un formulaire en ligne le jour de la séance. Ils peuvent également laisser un message vocal au 819 850-1273 ou encore transmettre un message vidéo (avec une qualité de son et d’image optimale) par courriel au communications@drummondville.ca, et ce, jusqu’à 16 h le jour de la séance publique. Soulignons que les règles entourant la période de questions, notamment quant à la durée de la prise de parole, demeurent en vigueur, que ce soit par message vocal ou par vidéo.

 

  • Service des travaux publics

Les citoyens peuvent, en tout temps, placer des requêtes ou signaler un bris ou le dysfonctionnement d’une infrastructure municipale (lampadaire, poteau de signalisation, bouche d’égout, etc.) auprès du Service des travaux publics en écrivant un courriel à travauxpublics@drummondville.ca ou en composant le 819 478-6572.

 

  • Système de transport en commun

Le fonctionnement du service de transport en commun reste inchangé, et ce, pour permettre à tous ceux qui en dépendent de se déplacer sur le territoire pour des trajets qui doivent demeurer essentiels. Toute l’information sur ce service est disponible au drummondville.ca/transport-en-commun.

 

  • Soutien aux entreprises

Les entreprises du territoire peuvent toujours compter sur le soutien de la Ville de Drummondville et de son partenaire la Société de développement économique de Drummondville (SDED). En effet, un accompagnement et des programmes d’aides financières administrés par la SDED leur permettent de passer à travers les difficultés engendrées par la pandémie.

 

« Je suis satisfait que l’économie ne soit pas complètement sur pause comme au printemps dernier, mais je demeure plus que préoccupé pour nos entreprises. Je les encourage à contacter la SDED, particulièrement à propos du programme Aide aux entreprises situées en régions en alerte maximale (AERAM). Je suis d’ailleurs encouragé par les indications de notre ministre régional, M. André Lamontagne, lequel m’a assuré hier matin qu’en fonction de l’évolution du contexte, le gouvernement apportera les ajustements nécessaires pour contribuer à amenuiser l’impact de la pandémie sur nos entreprises. Je veux aussi ajouter que les mois de janvier et de février seront admissibles aux subventions gouvernementales », a conclu le maire de Drummondville.

 

Rappelons que les citoyens peuvent demeurer informés de la situation à Drummondville, en consultant le drummondville.ca/covid19, et au Québec, en visitant le quebec.ca/covid19.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon