Le Bloc réclame un engagement ferme pour protéger les arts et la culture

Le Bloc réclame un engagement ferme pour protéger les arts et la culture
© Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, et le candidat dans la circonscription de Drummond, Martin Champoux, ont demandé à Justin Trudeau et Jagmeet Singh de promettre que, peu importe qui serait au pouvoir en contexte de gouvernement minoritaire, les trois partis uniront leurs forces pour faire adopter rapidement un projet de loi identique à C-10 afin de protéger et promouvoir la culture québécoise, le contenu francophone et les créateurs du Québec

« Tant que le prochain gouvernement est minoritaire, le Bloc Québécois constate que trois des quatre partis en Chambre appuient toujours le défunt projet de loi C-10 ainsi que les amendements cruciaux amenés par le Bloc sur la protection du français et la production de contenu francophone. Je réitère aujourd’hui au parti libéral et au NPD que la main du Bloc Québécois est toujours tendue et qu’un projet de loi identique peut être adopté, peu importe qui gouverne en contexte minoritaire. Le Bloc Québécois sera toujours un allié et un fier représentant des artistes et créateurs du Québec, parce qu’on ne confie pas sa culture à la nation voisine », a déclaré M. Blanchet.  

Le projet de loi C-10 avait pour effet de soumettre les géants du web à la Loi sur la radiodiffusion, afin qu’ils fassent financièrement leur part pour la création et la promotion de contenu culturel québécois et canadien. Le Bloc avait offert un rare appui à un bâillon afin d’en forcer l’adoption rapide, de crainte que les libéraux laissent mourir au feuilleton ce projet de loi en déclenchant des élections hâtives. Le ministre sortant du Patrimoine, Steven Guilbeault, a chiffré à 70 M$ les pertes mensuelles du secteur culturel tant que C-10 n’est pas adopté.

En cas de gouvernement minoritaire libéral, le Bloc Québécois exige que Justin Trudeau s’engage à déposer un projet de loi identique à C-10 dès la première occasion. Le Bloc réitère que son offre de collaboration tient toujours et qu’il sera prêt à faire adopter rapidement et à toutes les étapes un tel projet de loi.

En cas de gouvernement minoritaire conservateur, le Bloc Québécois déposera un projet de loi identique à C-10 et sollicitera le soutien des libéraux et du NPD pour le faire adopter malgré l’obstination conservatrice à nuire aux arts et à la culture du Québec.

Le Bloc Québécois s’engage également à faire pression pour l’imposition à hauteur de 3 % des revenus des géants du web afin de mettre fin à cette coûteuse injustice fiscale.

« La dernière fois que le Bloc Québécois a tendu la main aux libéraux, de manière éminemment publique en plein tournage de Tout le monde en parle, ils ont attendu trois semaines avant de bouger, retardant d’autant l’adoption de C-10. C’est ce délai des libéraux, combiné au déclenchement de leurs élections, qui fait en sorte que C-10 n’est pas en vigueur au moment où on se parle. Ils doivent faire amende honorable auprès du milieu culturel québécois », a conclu le candidat dans la circonscription de Drummond, Martin Champoux

L’important ce n’est pas de donner beaucoup de temps et d’argent, l’important c’est de donner, tout simplement.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon