Le joueur de hockey Charles-David Beaudoin fait face à la justice

Le joueur de hockey Charles-David Beaudoin fait face à la justice
Charles-David Beaudoin / photo archive © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le Drummondvillois et joueur de hockey Charles-David Beaudoin fait face à des accusations de conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool et d’avoir eu un taux supérieur à 80 mg par 100 milligrammes dans les deux heures suivant le moment oû il a cessé de conduire son véhicule.

Le Vingt55 a assisté au dépôt des chefs d’accusation et a obtenu copie des chefs d’accusation déposés au palais de justice de Drummondville.

Les infractions reprochées au Drummondvillois et joueur de hochey de 27 ans se sont produites à Drummondville. Les accusations ont été déposées par la Sûreté du Québec alors que les policiers avaient, le 14 mai dernier, de bonnes raisons de croire que l’accusé conduisait un véhicule avec les capacités affaiblies.

Son dossier était de retour devant le tribunal au palais de justice de Drummondville 

En effet, c’est par l’intermédiaire de Me Maggy Côté du Bureau d’avocats de son avocat Me François Lafrenière que Charles David Beaudoin a plaidé non coupable aux deux chefs d’accusation devant l’honorable juge Marie-Josée Ménard au palais de justice de Drummondville.

Charles-David Beaudoin, ancien joueurs des Voltigeurs de Drummondville, évolue présentement pour le Rocket de Laval, club-école des Canadiens à titre de défenseur. Le Drummondvillois Charles-David Beaudoin a joué quatre saisons dans le hockey professionnel nord-américain de 2016 à 2020. Le talentueux joueur de hockey a évolué avec les Voltigeurs de Drummondville et l’Océanic de Rimouski avant d’endosser les couleurs des Patriotes de l’UQTR dans le circuit universitaire canadien.

Contactés par le Vingt55 autant l’organisation du Rocket de Laval que le Canadien de Montréal ont indiqué qu’ils ne feraient aucune déclaration.

L’honorable Juge Marie-Josée Ménard a accepté de reporter la comparution de Charles-David Beaudoin au 10 septembre pour la forme en présence de la Procureure de la couronne, Me Magali Bernier et de son avocat Me François Lafrenière.

Infos juridiques

Présomption d’innocence

Le Vingt55 rappelle que toute personne accusée au criminel a droit et bénéficie de la présomption d’innocence jusqu’à la décision d’un juge au terme d’un processus judiciaire complet.

Le système pénal canadien repose sur un principe fondamental: toute personne accusée d’avoir commis une infraction est présumée innocente jusqu’à ce que la preuve de sa culpabilité soit établie hors de tout doute raisonnable devant un tribunal.

Comme une personne accusée d’un crime s’expose à de lourdes conséquences, la présomption d’innocence revêt une importance capitale. Ce droit est reconnu à l’article 11d) de la Charte canadienne des droits et libertés. La présomption d’innocence est un droit individuel qui exige que :

L’accusé n’a pas à prouver qu’il est innocent, sa culpabilité doit être établie par le poursuivant, par une preuve hors de tout doute raisonnable.

La charge de le prouver incombe à l’État, au Québec, il s’agit du Directeur des poursuites criminelles et pénales qui agit par l’entremise de ses procureurs aux poursuites criminelles et pénales.

Les poursuites criminelles doivent se dérouler conformément aux procédures légales et à l’équité.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon