Le ministre de l’Éducation annonce la conclusion d’une entente de principe avec la Fédération autonome de l’enseignement

Le ministre de l’Éducation annonce la conclusion d’une entente de principe avec la Fédération autonome de l’enseignement
© Crédit photo Eric Beaupré. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

La ministre responsable de l’Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel, et le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, annoncent la conclusion d’une entente de principe avec la Fédération autonome de l’enseignement (FAE). Cette entente de principe globale, qui inclut les aspects financiers et les conditions de travail, a été approuvée par l’instance de la FAE et devra maintenant être soumise au vote de leurs membres.

Les termes de cette entente comportent des avancées importantes qui favorisent la réussite éducative des élèves et améliorent les conditions salariales et de travail des enseignantes et des enseignants.

La troisième offre salariale faite par le gouvernement démontre qu’il est possible de s’entendre sur les paramètres d’augmentation salariale, puisque cette entente de principe est globale, visant à la fois les conditions de travail et la rémunération.

« Le secteur de l’éducation représente une des grandes priorités de notre gouvernement et je suis fière de cette entente de principe. Non seulement s’agit-il de la première entente intervenue avec les enseignants du primaire et secondaire, mais également de la première entente de principe globale dans le cadre des présentes négociations. Je tiens à remercier les équipes de négociations dont le travail a permis de présenter aujourd’hui une entente de principe innovante, gagnante pour l’ensemble des enseignantes et des enseignants représentés par la FAE et qui permettra d’améliorer la réussite éducative des élèves. » – Sonia LeBel, ministre responsable de l’Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor

« Je suis convaincu que cette entente de principe, qui propose une amélioration des conditions de travail pour près de 50 000 enseignantes et enseignants membres de la FAE, nous permettra de mettre en place les conditions nécessaires à l’atteinte de notre objectif à tous, soit la réussite de nos jeunes dans toutes les régions du Québec. » – Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation 

Comme dans toute négociation, le contenu de l’entente de principe demeure confidentiel jusqu’à ce que celle-ci ait été entérinée par les membres.

Du coté de Drummondville, la Fédération des syndicats de l’enseignement, FSE/CSQ est toujours en attente de négociations d’autres mouvements de grève sont prévus par la Fédération des syndicats de l’enseignement.

Changez des vies en donnant aujourd’hui. La totalité de votre don est réinvestie dans la région Centre-du-Québec 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon