Le PLQ demande un plan à long terme pour assurer les services de transport aérien régional

Le PLQ demande un plan à long terme pour assurer les services de transport aérien régional
© Crédit photo Eric Beaupré. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le ministre des Transports, François Bonnardel, avait promis aux régions des solutions pour assurer une desserte aérienne convenable, d’ici la fin janvier 2021 fait valoir Enrico Ciccone, porte-parole de l’opposition officielle en matière de Transports

Aujourd’hui, non seulement sommes-nous rendus en mars, mais cela fait plus de 8 mois qu’Air Canada a suspendu ses liaisons régionales. Alors que le moment est venu de parler de relance économique, force est de constater que le gouvernement caquiste n’a pas encore livré la marchandise promise argumente le député de Marquette et porte-parole de l’opposition officielle en matière de Transports, M. Enrico Ciccone,

Le porte-parole de l’opposition officielle en matière de Transports, demande au gouvernement caquiste de répondre rapidement aux préoccupations des citoyens, du milieu économique, du secteur aérien et du monde municipal.

Plusieurs pistes de solutions ont été mises de l’avant par les experts et les partenaires, que ce soit lors du Sommet sur le transport aérien régional ou dans le cadre du comité mis en place par le ministre Bonnardel en 2020. Un plan à long terme doit être présenté afin de mieux encadrer et régir les marchés pour offrir davantage de prévisibilité aux usagers. Ce plan pourrait notamment inclure la bonification des programmes de remboursement ou de rabais des billets, le support pour le maintien et la rénovation des installations aéroportuaires et l’appui aux initiatives locales de transport.

Espace vidéo partenaire Vingt55 / Formation continue du Cégep de Drummondville

« L’Abitibi-Témiscamingue, la Côte-Nord, le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie, les Îles-de-la-Madeleine, le Saguenay-Lac-Saint-Jean et le Nord-du-Québec dépendent grandement du transport aérien pour leur développement économique, mais aussi pour avoir accès à de nombreux services, notamment de santé. Le ministre Bonnardel doit écouter leurs préoccupations et reconnaître leurs spécificités. La bonne nouvelle, c’est qu’il a tout en mains pour prendre des décisions. Le temps n’est plus aux réflexions, mais aux solutions. Le gouvernement caquiste a le devoir d’assurer la pérennité des dessertes aériennes en région et de garantir une bonne fois pour toutes aux citoyens l’accès à du transport aérien prévisible, de qualité et abordable. Il doit faire preuve de leadership et déposer rapidement son plan pour redresser le transport aérien régional. » – Enrico Ciccone, porte-parole de l’opposition officielle en matière de Transp

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon