Le tournois Challenger Banque Nationale de Drummondville est annulé

Le tournois Challenger Banque Nationale de Drummondville est annulé
Alain Caillé, directeur de l’épreuve de Drummondville © Archive Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Tennis Canada a annoncé officiellement aujourd’hui, jeudi 16 septembre l’annulation des trois Challengers encore inscrits à son calendrier, dont celui de Drummondville.

Ainsi, en raison des répercussions de la pandémie de COVID-19, le Challenger Banque Nationale de Saguenay, 18-24 octobre, et le Challenger Tevlin, 25-31 octobre n’auront pas lieu en 2021. De plus, le Challenger Banque Nationale de Drummondville, qui était initialement prévu pour mars 2021 avant d’être reporté à novembre 2021, sera également annulé.

« Ce fut une décision déchirante pour Tennis Canada et les comités organisateurs », a admis Eugène Lapierre, vice-président principal du tennis professionnel au Québec. « Bien que la situation se soit beaucoup améliorée depuis le début de l’année, la pandémie n’est pas terminée et elle engendre beaucoup de défis pour ces tournois. La plus récente mesure rendant la vaccination obligatoire pour quiconque veut jouer au tennis à l’intérieur au Québec empêcherait la participation de certains athlètes internationaux, car, ailleurs dans le monde, la vaccination n’est pas aussi avancée qu’ici au Québec et au Canada. »

« Annuler des tournois est toujours décevant, car ce sont des occasions perdues pour les joueurs et les joueuses du Canada de gagner de précieux points de classement à la maison », ajoutait Gavin Ziv, vice-président principal des tournois professionnels de Tennis Canada. « Cependant, grâce au travail acharné des comités organisateurs, nous savons que ces tournois reviendront en force en 2022. »

Alain Caillé, directeur de l’épreuve de Drummondville © Archive Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Challenger Banque Nationale de Drummondville (14 au 20 novembre 2022)

« En mars dernier, lorsque nous avons reporté notre tournoi, nous avions bon espoir de pouvoir le présenter en novembre. Malheureusement, la situation actuelle rend sa tenue impossible cette année », mentionnait Alain Caillé, directeur de l’épreuve de Drummondville. « Nous nous tournerons donc vers 2022 avec l’objectif d’accueillir à nouveau les meilleurs joueurs de tennis de la relève du monde entier. »

L’important ce n’est pas de donner beaucoup de temps et d’argent, l’important c’est de donner, tout simplement.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon