Les Drummondvillois et les Québécois pourront retourner voir des films au cinéma et des pièces de théâtre à compter du 22 juin

Les Drummondvillois et les Québécois pourront retourner voir des films au cinéma et des pièces de théâtre à compter du 22 juin
Annie Hamel directrice Cinéma Capitol de Drummondville © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Avec l’assouplissement des consignes entourant les rassemblements dans les lieux publics et la distanciation physique, les Québécois pourront, entre autres, retourner voir des films au cinéma et des pièces de théâtre à compter du 22 juin.

Ainsi, il sera permis, à compter du 22 juin prochain, de tenir des rassemblements intérieurs dans les lieux publics en respectant un maximum de 50 personnes.

Comme dans les autres circonstances, une distance de 2 mètres sera recommandée entre les personnes. Cependant, dans les lieux où des personnes assises n’auront pas à se déplacer pour d’autres raisons qu’y accéder ou en sortir, tels que les locaux de classe, des cégeps et des universités et les salles de spectacle et de cinéma, une distanciation physique de 1,5 mètre sera autorisée.

C’est avec plaisir que je vous annonce l’ouverture prochaine du Cinéma Capitol, confirme Annie Hamel, directrice du Capitol de Drummondville. ‘’ Les dates ne sont pas encore définies mais ce sera entre le 22 juin et le 3 juillet selon les mesures à mettre en place, les délais de livraison de marchandise et la logistique, explique Annie Hamel en entrevue au Vingt55. C’est avec un grand bonheur que nous vous accueillerons de nouveau dans notre beau cinéma du centre-ville!’’ déclare Annie Hamel qui a visiblement déjà très hâte de renouer avec la nombreuse clientèle et les cinéphiles drummondvillois.

Du côté des arts de la scène et du théâtre à Drummondville 

Malgré la relance de Québec pour les arts de la scène et du théâtre, du côté de la Maison des Arts Desjardins de Drummondville la direction prévoit une relance et réouverture en septembre seulement. 

Québec précise les règles pour cette nouvelle étape de déconfinement

La distanciation physique de 1,5 mètre ne s’appliquera qu’aux spectateurs ou aux usagers. Dans le cas des artistes, animateurs ou autres, ces derniers devront respecter une distance de 2 mètres avec autrui.

Comme pour les rassemblements dans les lieux privés, la distanciation physique ne s’appliquera pas aux personnes provenant d’un même ménage.

Mentionnons également que dans les lieux où il y a une circulation accrue, tels que les aires communes ou les files d’attente, la distance à respecter entre les personnes demeurera 2 mètres. Le port d’un masque ou couvre-visage est aussi recommandé dans ces circonstances.

Distanciation physique entre les enfants

Par ailleurs, les enfants de 16 ans et moins pourront également, à compter du 22 juin, se trouver à une distance de 1 mètre les uns des autres. Cet assouplissement permettra aux enfants d’interagir plus facilement, tout en maintenant une distance sécuritaire. Il s’appliquera aux services de garde, aux écoles et aux camps de jour de l’ensemble des régions du Québec, dans la mesure où la situation épidémiologique est stable.

En attendant d’obtenir davantage de connaissances sur la transmission du virus, il est essentiel de continuer de promouvoir les mesures prouvées efficaces et reconnues internationalement telles que le lavage fréquent des mains et l’étiquette respiratoire.

Notons par ailleurs que la création de bulles, formées d’enfants ou de jeunes de 4 à 6 personnes, permettra à ceux-ci d’échanger, de jouer ou de travailler entre eux en éliminant la distanciation à l’intérieur de ces groupes restreints.

Puisque les milieux scolaires et les milieux de garde sont considérés comme des milieux mixtes, où se côtoient des enfants et des travailleurs, la distanciation physique de 2 mètres entre les adultes et les enfants devra toutefois y être maintenue.

Notons que lors de rassemblements généraux, la distance de 2 mètres doit continuer d’être maintenue avec autrui.

Rappelons que le masque ou couvre-visage est fortement recommandé lorsque la distanciation physique n’est pas possible dans les lieux publics.

Des consignes et des recommandations propres aux secteurs concernés seront précisées ultérieurement.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon